Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 16:02

QUEL AVENIR pour le PLAN de PROTECTION de l’ATMOSPHERE (PPA) de la Vallée de l’Arve ?

Actuellement, la zone définie du PPA, se trouve dans le rouge, puisque nous dépassons les normes de pollutions admises par l’Union Européenne, plusieurs semaines par an.

En conséquence, l’UE pénalise financièrement la France d’une amende forfaitaire de 30 millions d'euros à laquelle il faut ajouter entre 300000 et 700000 euros d'astreinte par jour pour non respect des normes.

Nous subissons une démographie galopante du fait du développement économique de notre région, en comparaison d’autres régions françaises et pays européens en chute libre.

Ceci va impacter les taux des pollutions plus importantes, dus à plus de déplacements. Et pourtant nous devrons rester en dessous de ces taux si nous ne voulons pas être atteints dans notre santé et notre bien être.

Tout ceci sans dépasser les taux actuels de la démographie (1.4%), même de les diminuer puisque nous serons tous confondus locaux et touristes dans une décennie une population de 453 417 habitants, pour 790 553 dans ½ siècle et dans un siècle 1 584 227 pour la seule vallée de l'Arve.

Et nous ne prenons pas en compte le Grand Genève à  1.200.000habitants d’ici 20/30 ans.

Est-ce que les « mesurettes » anti pollutions prisent récemment pour la zone PPA suffiront-elles ? Nous en doutons très fortement au vue des propositions faites pour le développement des transports en commun.
Nos concitoyens doivent radicalement changer de comportement en terme de transports et exiger de nos élus des transports en commun (rail, bus, téléporté, covoiturage etc…) efficaces et prioritaires sur tous les axes.

Idem pour les touristes qui devront être très fortement incités à venir dans notre région en transports en commun.

Pour cela : L’Etat, la Région Rhône Alpes, le Conseil Général 74, les Coms’coms, collectivités, les stations de sports et de loisirs,  les transporteurs (rail, route.) doivent engager un travail de fond pour offrir un tourisme véritablement durable.

A ce jour on pointe du doigt le chauffage au bois des particuliers qui émet 87% des pollutions (PM10).

Toujours aucune disposition concernant le développement des transports collectifs, alors que les statistiques montrent que 51 % des pollutions sont dus aux déplacements des résidents et 45 % aux déplacements routiers et des transports marchandises (Dioxyde d’azote NO2).

Un polluant, le PM10 les plus tenaces et les plus dangereux pour la santé des jeunes et des seniors, invisible à l’œil nu à cause des inversions de température au moment des hautes pressions atmosphériques.

A l’avenir, devra t’on inciter les touristes et le Grand Genève à se déplacer autrement, afin d’éviter d’amplifier les problèmes de santé publique.

PPA Réflexion pour un AVENIR !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Avenir Transports Hte Savoie
  • Avenir Transports Hte Savoie
  • : Collectif de propositions et réflexions sur les transports en communs
  • Contact

Recherche