Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 mai 2017 2 30 /05 /mai /2017 14:46

http://www.mobilicites.com/011-6214-La-SNCF-prend-le-risque-de-tuer-la-marque-TGV-remplacee-par-inOUi.html

 

La SNCF repart à la conquête des voyageurs avec inOUI

Pour sauver le modèle du TGV, la SNCF va polariser son offre grande vitesse autour de deux produits – le low-cost avec OUIGO et le "haut de gamme" avec le TGV classique, rebaptisé "inOUI", qui va miser sur l'expérience client. L'objectif ? Conquérir 15 millions de voyageurs supplémentaires d'ici à 2020.

On ne tue pas impunément une marque comme le TGV, symbole de l’innovation française, pour lui substituer un nom marketing un peu tiré par les cheveux comme inOUI. La SNCF, qui devait s’en douter, en a eu la confirmation ce week-end avec le buzz suscité dans les médias et sur les réseaux sociaux par l’annonce, le 27 mai 2017, de sa nouvelle politique commerciale en matière de grande vitesse.

Déjà des sarcasmes fleurissent du genre : "Comment s’appelleront les voyageurs du TGV ? Des inouites", comme s'en est amusé le spécialiste transport de RTL, Eric Vagnier. En réalité, ce nom a été choisi par les clients eux-mêmes parmi un certain nombre de choix dont OUITGV, a précisé Rachel Picard lors de la conférence de presse le 29 mai.

L’effacement de la marque TGV prendra effet le 2 juillet 2017 à l'occasion de la mise en service de la nouvelle LGV Tours-Bordeaux, puis sera étendu petit à petit aux autres lignes – Paris-Lyon à l'automne, Paris-Lille (fin 2017). Suivront Strasbourg, Marseille, Rennes, Nantes... "Ça se fait par étapes, ça démarre le 2 juillet, et ça sera pour 80% terminé fin 2018, et totalement début 2020", a détaillé Guillaume Pepy.

Des tarifs inchangés

En fait, le PDG de SNCF Mobilités Guillaume Pepy et son équipe ont dû dévoiler leur jeu en catastrophe, alors que les fuites se multipliaient dans la presse au sujet du futur nom. Le 27 mai au soir, une interview a été donnée à l’AFP pour contrer l’annonce du journal Le Parisien et démentir l’idée que les tarifs des TGV inOUi allaient grimper en raison d’une montée en gamme des prestations par rapport à ce qui se fait actuellement dans les TGV classiques.

"C'est sans augmentation de prix, il ne s'agit pas d'en faire un produit de luxe", assure encore le président de la SNCF, qui met en avant la baisse de 6% des prix du TGV (hors OUIGO) depuis 2015.

Trouver un remède à la crise du modèle TGV

Pour sauver le modèle du TGV, la SNCF va segmenter son offre à grande vitesse "avec l’objectif ambitieux" de gagner 15 millions de voyageurs supplémentaires d’ici à 2020. Avec les deux LGV qui ouvrent en juillet, elle pense en prendre la moitié à l’avion mais aussi 15 à 20% sur le covoiturage, les 30 à 35% restant étant des nouveaux clients.

Pour répondre à ces objectifs, elle va d’une part développer plus fortement encore
ses TGV low-cost OUIGO, dont plus de la moitié des passagers sont de nouveaux clients.

Ouigo à 25% du trafic à terme

"On a décidé de déployer OUIGO beaucoup plus massivement, en le mettant sur tous les axes nationaux", a expliqué à l'AFP la directrice générale de Voyages SNCF, Rachel Picard. La SNCF pense ainsi porter la part des trains low-cost de 5 à 25% du trafic TGV.

Pour cela, elle va amender son modèle économique initial en faisant partir certains OUIGO des gares principales à partir de 2018, alors que pour réduire le coûts des sillons et des redevances en gares, la SNCF n’utilisait jusqu'ici que des gares périphériques (Marne-la-Vallée-Chessy, Massy TGV et Paris Aéroport Roissy CDG2) pour ses TGV low-cost.

Moins de TGV inOUI ?

Ainsi, la SNCF va faire monter en gamme ses TGV classiques avec davantage de confort, de services et le wi-fi à bord en ciblant une clientèle plus solvable. Etant donné le développement du nombre de dessertes OUIGO, on peut imaginer que la SNCF proposera, en parallèle, moins de fréquences par jour sur les destinations en TGV classique où le taux de fréquentation est insuffisant. Ce qui risque de faire couler un peu d'encre auprès des associations d'usagers voire des élus. On imagine déjà la parade de la SNCF : vous pourrez toujours prendre un OUIGO si l'horaire vous convient.

La directrice générale de Voyages SNCF, Rachel Picard, parle d'une "transformation vers le service", avec des agents formés pour "leur faire adopter une nouvelles posture vis-à-vis des voyageurs, qui est plus attentive, plus attentionnée", à bord ou à quai.

Trouvaille inouïe

"On veut donner un nom pour que les gens voient que ça bouge, que ça se transforme", a-t-elle encore détaillé. C’est la qu’intervient la trouvaille marketing. SNCF Voyages ayant développé une gamme de produits autour de la marque ombrelle, OUI, elle a voulu y faire entrer le TGV classique dans une case.

Comme il existe déjà OUIBUS, OuiCar et OUIGO, il y aura à partir de juillet 2017 les inOUI. "Le TGV reste le nom du train et du système, on continuera à dire “je suis dans le TGV“. Ce qu'on fait simplement, c'est qu'on baptise un service qui aujourd'hui n'a pas de nom", justifie Guillaume Pepy.

Repousser la concurrence

Derrière ce "chantier industriel" (...) et "de transformation", il s’agit pour SNCF Mobilités de défendre son pré carré, alors que sur le papier en 2021, elle perdra son monopole sur les lignes nationales. "Sans attendre la concurrence, on veut que le service soit considéré comme le meilleur", souligne Guillaume Pepy.

L'entreprise enchaîne ces dernières années les plans d'économies en raison de la baisse de rentabilité de son activité TGV qui demeure néanmoins sa vache à lait ferroviaire. La SNCF a encore de quoi investir massivement dans cette activité.

Un investissement à 2,5 milliards

La SNCF va donc dépenser 2,5 milliards d'euros d'ici à 2020. On le sait déjà, 1,5 milliard sera consacré à l'achat de 55 nouvelles rames TGV Océane. Il s'agit dans le cadre de l'affaire Alstom Belfort des rames que l'État voulait faire acheter à la SNCF pour qu'elle les exploite sous le statut de TET, la SNCF va finalement les acquérir pour faire monter en gamme ses prestations sur l'axe Atlantique.

Un autre milliard sera consacré à la rénovation de 50 rames existantes, à des portes d'embarquement à quai pour libérer du temps au chef de bord qui n'aura plus à contrôler les passagers, la formation de 15.000 agents et de nouveaux services digitaux, en particulier le wi-fi (300 millions) réclamé par ses clients. Et il s'agira de payer également les frais marketing qu'entraîne un changement de nom sur toutes les rames, les brochures etc.

Un marketing inouï

Reste la question subsidiaire. Le marketing peut-il suffire à faire abandonner l'usage de l'acronyme TGV qui fait partie du langage courant ? Pas sûr que les expressions comme "Je vais essayer d'attraper le dernier inOUI", finissent par s'imposer.

La SNCF n'avait pas ménagé ses efforts pour faire disparaître la marque trains Corail rebaptisés tantôt "Teoz", tantôt "Lunea", en vain.

Parfois le marketing parvient à faire passer des vessies pour des lanternes mais il est plus inouï qu'il cherche à transformer un carrosse comme le TGV en citrouille.

En tout cas, la SNCF a au moins réussi à attirer l'attention sur elle, c'est sans doute déjà une victoire pour faire comprendre qu'il y a du nouveau chez elle.

Marc Fressoz

Repost 0
Published by Avenir Transports Hte Savoie - dans TGV - TER
commenter cet article
10 octobre 2016 1 10 /10 /octobre /2016 11:40

France: les ventes en chute pour TGV Lyria - 45%

Les correspondances Lyria -TER à Bellegarde avec les Pays de Savoie sont–elles menacées ?

TGV Lyria, la société commune de la SNCF et des CFF exploitant des trains à grande vitesse entre la France et la Suisse, a enregistré une chute des ventes de «près de 45%» après les attentats à Paris, selon son directeur. La situation commence toutefois à s'améliorer.

lire la suite .....

http://http://www.24heures.ch/economie/france-ventes-chute-tgv-lyria/story/22802768

 

lire aussi

http://www.24heures.ch/monde/europe/greve-perturbe-liaisons-tgv-suisse/story/16227396

A l'ouverture de la ligne des Carpates entre Bourg en Bresse et Bellegarde le progrès des temps de parcours est de 30'

A ce jour un seul train grande ligne relie directement la capitale Paris avec la vallée de l’Arve, c’est le train de nuit « Corail Lunéa » saisonnier et sur les week- end en basse saison. Il possède une correspondance avec Evian et Genève Eaux Vives. En 2006 une pétition de 39 000 signatures avait été mise en place par l’AGFUT 74 pour son maintien.

 

A l’heure ou les clients regardent les temps de trajets et les coûts, trop choisissent encore la voiture pour se déplacer à cause des destinations chaotiques.

 

DSCF1948Depuis plusieurs décennies, le service commercial voyageurs de la SNCF, n’a pas recherché à rentabiliser les destinations du Chablais, du Faucigny et le Pays du Mt Blanc qui souffrent de ce manque de trains grandes lignes. Il ne faut pas se cacher la face, les élus ont travaillé trop dispersés sur la question. Aujourd’hui nous sommes pris dans un PPA (Plan Protection Atmosphère) et nous devons changer nos manières de faire, tout en conservant nos acquis.

Le Conseil Général de la Hte Savoie, veut booster un plan Tourisme 2013-2022 faisant suite à une réunion à St Pierre en Faucigny le 25/09/12. Nous y sommes favorables, comme pour les questions de faire des améliorations de la desserte TGV en Chablais et sur le Faucigny.

 

Depuis l’ouverture de la ligne des Carpates entre Bourg en Bresse et Bellegarde le progrès des temps de parcours ont diminué de 20 minutes. Les temps d’attentes en gare de Bellegarde entre les TGV Lyria et les TER sont passés de 30 minutes à 20 minutes, ce qui procure un gain de temps de 30 minutes pour toutes les dessertes TGV entre Paris avec correspondance TER et la Hte Savoie du Nord.

 

Depuis la mise en place du cadencement, nous voyons plus clairement les améliorations sur la desserte Savoie du nord. Aujourd’hui ce sont entre St Gervais les Bains le Fayet et Paris, 8 AR journaliers + un le vendredi soir + tous les WE la circulation du train de nuit Corail Lunéa.

Entre Evian les Bains et Paris, ce sont 10 AR jour.

Vous trouverez en pièce jointe le tableau TGV Paris Hte Savoie et retour. Nous n’avons pas pris en compte les TGV des neiges. Nous persistons à faire des améliorations sur les enjeux touristiques pour la destination montagne, comme les prestations des voyageurs, afin d’interpeller les sociétés organisatrices des transports TER et la direction de la SNCF à Paris « Droit du Voyageurs SNCF & TER »

 

Lien : http://agfut-dtc.74.over-blog.com/article-droit-des-voyageurs-sncf--ter-109245942.html

 

Le PPA (Plan Protection Atmosphère), nous a permis aussi d’interpeller la Région RA  pour améliorer la desserte de la vallée de l’Arve et également les transports transfrontaliers qui ne se limitent pas qu’au Ceva (train de banlieue de l’Agglo de Genève). Si la Région RA est réticente à reconnaitre de construire le « Shunt » d’Etrembières, ce dernier  complémentaire au réseau RER du Grand Genève, lui seul serait de projeter un afflux d’utilisateurs aux transports collectifs transfrontaliers ferroviaires à 10% soit 25 000 p/jour contre les 2% avec le CEVA.

 

 Avec1.1million d'habitants dans le siècle prochain, on doit aujourd'hui véritablement apporter des solutions durables à la vallée de l’Arve. A ce jour dans une forme d'agglo mitée de 200 000 habitants, voir doublé en haute saison touristique, il est important de lui apporter des liaisons ferroviaires directes venant de l’Europe.

 

Nous savons très bien que cela n’intéresse pas le service commercial grands voyageurs de la SNCF, de faire un rebroussement des TGV à Annemasse (20 minutes de perte de temps par voyage). Il faut avoir en mémoire que lorsque le CEVA sera fonctionnel, la gare d’Annemasse sera déjà saturée les 28 trains/ heure de cette liaison. Le cahier des charges RFF annonce pour cause budgétaire de faire circuler seulement 20 TER à l’heure sur une gare en « cul de sac »

D’ailleurs en décembre prochain (2012), nous aurons la preuve que cela ne pose pas de problème les TGV en direction d’Evian les Bains posséderont une desserte directe de 1 A R par WE.

 

Une vallée ou l'on souhaite voire développer le tourisme et domicile travail-études par le train, comme utiliser le TER ou un RER comme « Tram –Train » avec 4 TER heure sur la Vallée et le Pays du Mt Blanc soit 2% actuellement. Pour arriver à 10% des flux, il faut que les transports collectifs des lignes régulières, des Coms-Coms et Coms d’Agglo fonctionnent comme rabattement sur le cadencement des trains à une destination.

 

 Il n’y a pas d’obstacle, la gare de St Gervais les Bains le Fayet à toute la capacité de recevoir le stockage des trains.

Il nécessite aussi que les offices de tourisme valorisent le département 74, par des emplois, et qu’ils ne continuent pas de faire propagande de venir en Hte Savoie, par la gare TGV située à Bellegarde et à l’aéroport à Genève Cointrin.

Pour des informations complémentaires doublement du réseau RFF suivre le lien

http://agfut-dtc.74.over-blog.com/article-ppa-propositions-4-ter-heure-98522324.html

 

La Hte Savoie doit pouvoir offrir et répondre à un tourisme de courte durée, pour cela elle doit posséder des accès en termes de déplacements concurrentiels, compétitifs, confortables pour proposer des activités sportives ou loisirs à des séjours courts.

 

 Il devient indispensable d’entrevoir l’arrêt TGV à La Roche sur Foron, comme la réorganisation de l’agence commerciale SNCF ayant une inter connexion du réseau RFF avec Annecy. Le canton de La Roche sur Foron se situe bien au carrefour des vallées Vertes, Giffre, Arve et du Massif des Aravis, Plateau des Bornes, plateau des Glières soit une estimation de 80 000 habitants.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by AGFUT - DTC 74 - dans TGV - TER
commenter cet article
16 septembre 2016 5 16 /09 /septembre /2016 08:09

Pour répondre à l’article du DL du 7/02/14, le doublement se réduit !

Etat et Région RA bricolent le budget transport soit la moitié moins que prévu,  seulement 13 kms de double voies, cela ne fera gagner que 3’ de trajet pour un investissement d’environ 65 millions € !

On peut dire, un projet enterré ! A moins que cela amuse nos élus, de se faire remarquer au moment des élections sur un sujet méconnu des citoyens.

Pour nous, usagers on se paye notre tête !

Les citoyens sont sérieux, on ne gaspille par son argent.  L’association des usagers et développement des transports 74 « AGFUT-DTC 74 » avait déjà largement expliqué sur son blog qu’une liaison à double voies entre Aix les Bains et Annecy ne ferait gagner 8’ sur le temps de trajet. Mais aussi, certainement avec d’autres avantages.

http://agfut-dtc.74.over-blog.com/article-annecy-paris-tgv-115606118.html

Peut –être il aurait fallu avancer un projet d’avenir RFF-CFF entre Annecy Genève direct en 40’ par le barreau Sud de Genève ! Une idée  du ministre des transports  Bernard Bosson (1993-1995) et député maire d'Annecy 1983-2007,  qui ouvrait le Sillon Alpin Nord !

Bernard BOSSON Maire d'Annecy 1983-2007 -Ministre des Transports (93-95)

Bernard BOSSON Maire d'Annecy 1983-2007 -Ministre des Transports (93-95)

Repost 0
Published by Avenir Développement Transports 74 ( ADT 74) - dans TGV - TER
commenter cet article
22 août 2016 1 22 /08 /août /2016 10:54

Autrefois fleuron français, la compagnie nationale souffre désormais d’une très mauvaise réputation auprès des usagers. Entre les prix élevés, les retards et de graves manquements en matière de sécurité, et en attendant l’ouverture prochaine à la concurrence.

suite....

http://www.politis.fr/articles/2016/03/sncf-les-dix-scandales-34382/

Repost 0
Published by Avenir Transports Hte Savoie - dans TGV - TER
commenter cet article
13 mars 2016 7 13 /03 /mars /2016 19:13

Une flotte de 112 TGV au Pays du Mt Blanc

Nous avons estimés pour les quatre semaines de vacances de février 2016 en Week-End, une circulation de 80 à 112 TGV spéciaux directs entre Paris-St Gervais -Paris en plus des trains de nuit Intercités (doublé par un service d’autocar) qui eux vont disparaitre en juillet 2016. Il faut prendre en compte en plus des TGV spéciaux, la circulation officielle des TER journaliers en correspondance avec les TGV Lyria à Bellegarde, également les TER- TGV en passant par Lyon Part Dieu qui représentaient également 112 destinations de plus vers Paris.   

Pour un seul Week-End de février, on enregistre 28 destinations directes ou en correspondances pour Paris depuis St Gervais les Bains –Le Fayet.

Avec l’arrivée de la liaison CEVA en 2019, en gare d’Annemasse  avec l’automatisation informatique du réseau du RER –CFF avec les réseaux TER Bellegarde, Evian, St Gervais, Annecy à faire circuler une gestion de 20 trains heures en HP, celle-ci a de très gros risque de se trouver saturé.

Effectivement sans la création du  « Shunt » d’Etrembières, cela va impliquer  à la vallée de l’Arve et au Pays du Mt Blanc un danger de ne plus avoir les créneaux nécessaires pour voir circuler des TGV directs (en remplacement du train de nuit) ou spéciaux au moment des vacances.

Ils seront dans l’obligation de passer par un rebroussement (repartir dans le sens inverse) depuis la gare d’Annemasse pour la vallée et le Pays du Mt Blanc.

Le « Shunt » d’Etrembières, lui, permettrait de libérer ces rebroussements et d’augmenter les flux sur la vallée de l’Arve pour les TER et TGV. « La solution idéale serait déjà le doublement ferroviaire St Julien en Genevois-la Roche sur Foron » 

Amancy le 13/03/16

Pays du Mont Blanc -TGV
Repost 0
Published by Avenir Transports Hte Savoie - dans TGV - TER
commenter cet article
22 mai 2015 5 22 /05 /mai /2015 07:55

ANNECY-PARIS en 6h10

A cause d’un l’éboulement survenu suite aux intempéries du 5 mai 2014 sur la ligne Annecy-Aix les Bains.

Un trajet pour Paris initialement prévu par Annecy via Aix les Bains Paris en TGV, c'est transformé en cauchemar, soit 6h10 de trajet entre La Roche/Foron Paris sans prendre en compte les destinations du départ et d’arrivée du voyage.

Une déviation de 105km, alors que 33 kms en autocar aurait suffit rejoindre la gare d’Aix les Bains, avec en plus assurer les correspondances de la Savoie.

On dénonce à l’AGFUT-DTC 74, la vétusté des liaisons TGV avec la Hte Savoie, elles se font de plus en plus ressentir, sur le plan touristique, à savoir, on demande  le doublement du réseau RFF, La Roche/Foron- Bellegarde par le « Shunt » d’Etrembières, nous aurait simplement fait gagner 30’sur ce trajet. Soit 3h 59 contre 3h 44 via Aix les Bains avec le TGV.

Le message « infolignes » nous informe, les autocars de substitutions partiront 30 à 40 minutes avant l’heure initialement prévue de votre TGV à 12h31.

Déjà le voyage depuis La Roche/Foron, par autocar TER départ 11h20, pour une arrivée initialement prévue à 11h55 à Annecy, on enregistre déjà un retard de 8’ pour rejoindre la correspondance TGV.

Le TGV N° 6972 se trouve bien en gare d’Annecy, départ 12h 31, ce qui en fait un changement de programme, pour une arrivée initialement prévue 16h11 à Paris.

En effet le trajet pour Paris se réalisera via La Roche sur Foron (13h08 - 13h16), Annemasse (13h30 - 13h52) (20’minutes pour le rebroussement), Bellegarde (14h25), Culoz, Ambérieu, Bourg en Bresse (15h28), Macon Loché ceci pour un retard de 1h20 à Paris (17h30)

Une fois installé dans le TGV et après le départ de celui-ci, le chef de bord et la SNCF s’excuse de la déviation et du retard reconnu, et faute de personnel la voiture bar restera fermée !

Un tour de la Hte Savoie en TGV, pour repasser à quelques Kms d'Aix les Bains, alors qu’il aurait été plus simple d’utiliser le transport de substitution pour 40’ de retard.

A Bellegarde on a ignoré le raccourci via la ligne RFF TGV par les Carpates !

 

On se marche sur la tête!

Gare SNCF-TER La Roche sur Foron

Gare SNCF-TER La Roche sur Foron

Repost 0
Published by Avenir Développement Transports 74 - dans TGV - TER
commenter cet article
29 octobre 2013 2 29 /10 /octobre /2013 08:53

Meilleur temps actuel entre Annecy - Paris est de 3h32 via Bellegarde !

ou encore

27' de moins, soit 3h15 pour un investissement de 570 millions d'euros

 

Annecy Paris 3h15Pour répondre à l’article ci-joint, nos Députés, Sénateurs, Présidents etc. et les membres CCI de la Hte Savoie s'intéressent à nouveau au développement du TGV en 3h Paris-Annecy !

Nos élus enfin nous rejoignent ce que nous défendons depuis bien longtemps.  

 

A propos de la fermeture de la ligne aérienne entre Paris Orly-Annecy, on a entendu de nombreuses réactions d’élus savoyards, pour conserver ce mode de déplacement d’un temps de 2h de trajet entre les centres villes. Cette ligne aérienne subventionnée par le Conseil Général de la Hte Savoie et la CCI (Chambre de Commerce et de l’Industrie), a battu de l’aile, il était même question d’une fermeture de la ligne.

 

Les usagers domicile travail sont conscients depuis longtemps, que le réseau commercial grande ligne de la SNCF sur les Savoie, ce n’est pas le pied. Et pour cause, la spécialité des TGV sont avec des rebroussements (Chambéry, Aix les Bains, Annemasse, La Roche sur Foron) qui occasionnent chaque fois 10 à 15 minutes d’incidence sur les temps commerciaux par rapport à l’avion.

 

Ce qu'il faut savoir:

L’horaire 2013 des TGV Paris via Aix les Bains, Annecy directs, est réalisée en 3h42 pour 7 AR par jour. Il existe également des liaisons Paris via Lyon Par Dieu Annecy entre TER et TGV dans des temps de trajets moyen en 4h06.

On parle beaucoup de doubler la ligne RFF entre Aix les Bains et Annecy sur les 40 kms avec des temps moyens de déplacements estimés à 37’. Le doublement de la voie si elle s’exécutait seulement jusqu'à Marcellaz-Hauteville sur Fier dans le sens Aix-Annecy ne ferait que gagner un gain de temps de 6 pour un investissement de 135.9 millions d’euros. Le passage des Gorges du Fier en double voies, bien que techniquement réalisable est jugé très coûteux avec de nombreux ponts et tunnels, la taille dans la falaise des gorges du Fier pour se terminer par le tunnel de Gran-Gevrier (1.5 km) améliorait de 9’ la liaison entre Aix et Annecy pour un total d’investissement d’environ 234.8 millions d’euros, mais n’est pas prévu pour l’instant.

Pour cela on doit réaliser le doublement de la ligne Chambéry-St André le Gaz (43 Kms), n’offrirait qu’une diminution de temps de 10 à 13’, pour un investissement estimé entre 215 à 250 millions d’euros.

Ce qui améliorerait ainsi le trajet Paris-Annecy de 18’, dans un temps de trajet de 3h24 (encore loin des 3h15 proposée par les élus), pour un investissement St André le Gaz- Chambéry -Annecy d’un total 480 millions d’euros.

il faudrait encore créer le «Shunt » (*) de Chambéry Ouest, qui lui, couterait encore 60 à 80 millions d’euros pour 8’ de gain de temps.

Au total de 510 à 570 millions d’euros pour 27’ de gagnés (3h15)

 

DSCN4418

 

Nos simulations par d’autres itinéraires.

  1. Paris, Chambéry, Aix les Bains, Annecy TGV direct actuellement en 3h42
  2. Paris, Chambéry, Aix les Bains, Annecy TGV direct serait en 3h36’ « avec un doublement RFF Aix les Bains-Annecy
  3. Paris, Bellegarde TGV 2h40 plus 52’ en voiture par l’A40 et A41 pour rejoindre Annecy soit un total de 3h32.
  4. Paris, Bellegarde via Genève Cornavin CFF TGV Lyria 3h05, plus 50’ en voiture pour rejoindre Annecy soit un total de 3h55.

 

L’AGFUT-DTC74 pense qu’il est plus rentable d’utiliser actuellement le pôle de Bellegarde en 3h32.

 

A l’ouverture du pôle de Bellegarde, le CG 74 ayant investit de l’argent dans ce pôle, souhaitait ouvrir une correspondance avec les TGV Lyria, par la création une ligne autoroutière Lihsa N° 22 Bis pour parcourir les 61 km  par l’A40 et A41 entre Bellegarde – Annecy.

Il fallait compter 1h10 de trajet avec l’arrêt au P+R de St Martin de Bellevue soit un total Paris – Annecy en 3h50

Remise à jour le 22 octobre 2014

(*) Coupe-circuit, pour reprendre une autre destination

ANNECY – PARIS TGV
Repost 0
Published by AGFUT - DTC 74 - dans TGV - TER
commenter cet article
18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 12:36

DSCN0187 

 

HORAIRES 2013 du 7/07 au 14/12:  PARIS Evian les Bains -St Gervais les Bains Le Fayet et  Genève Cornavin PARIS retour  + trains de nuit Corail Lunéa N° 5595 & 5596

 

                                                            

Horaires TGV Paris - Bellegarde + correspondances TER vers Evian les Bains et St Gervais les Bains

Repost 0
Published by AGFUT 74 - dans TGV - TER
commenter cet article
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 15:29

La liaison Paris- Evian TGV directe moins rapide qu'un TGV avec une correspondance TER à Bellegarde !

La nouvelle directrice SNCF Rhône-Alpes, Madame Laurence Eymieu annonce à la presse à Chamonix le 24 juin, que l’arrivée du TGV jusqu'à Saint-Gervais/Chamonix, c'est trop cher. « Les études montrent que ce n'est pas rentable » avez-vous souligné. « Nous avons déjà entendu ses propos par vos prédécesseurs»

Un usager grande ligne de l’association AGFUT-DTC 74, nous informe que pour venir de Paris à La Roche sur Foron, son titre de transport lui conseille le TGV N° 6511 direct Paris - Evian les Bains départ 16h15. Son titre de transport lui informe une correspondance à Bellegarde à 20h30 pour La Roche sur Foron.

Au lieu de descendre à Bellegarde, il poursuit son trajet jusqu’à Annemasse, arrivée 19h54, notre adhérent constate qu’il y a bien une correspondance à 20h30 au départ d’Annemasse avec le TER No 884268 pour Annecy. «Théoriquement l’attente est de 36 minutes à Annemasse soit un gain de temps de 24 minutes sur un trajet Paris – La Roche sur Foron au lieu de 1 heure à Bellegarde»

Mauvaise information !

Le constat en plus, le TGV d’Evian les Bains direct n’est pas optimisé en passagers pour les autres destinations de la Hte Savoie (Reignier, La Roche/ Foron, Groisy et Annecy) et qu’il est peu rempli.

Ce n’est pas le cas du TGV Lyria N°9775 départ à 16h11 de Paris qui part 3 minutes avant le N° 6511 «souvent affiché complet» qui lui assure une correspondance à Bellegarde à 18h09 avec le TER, No 884531 pour Annemasse, St Gervais et Evian les Bains.

Propositions :

  • Le TGV Lyria journalier, Paris-Genève départ 16h11 avec une correspondance TER à Bellegarde à 18h09  pour St Gervais-Evian avec une arrivée à Evian à 20h27 (soit un temps de parcours de 4h16)
  • Le TGV  hebdo Paris- Evian direct départ à 16h15 pour une arrivée à Evian à 20h53 soit un temps de parcours de 4h38, nous proposons que si il doublait la correspondance du TER (18h09) à Bellegarde (on pourrait retrouver la correspondance N° 884531 à Annemasse pour St Gervais, Chamonix et Annecy), mais permettrait au TGV de gagner 38 minutes sur son trajet terminal. 
  • Ceci consentirait un plus fort remplissage des TGV sur la Hte Savoie, le valoriser et soulager le TER (18h09 à Bellegarde) de la sur fréquentation du vendredi soir venant de Lyon et la correspondance frontalière à Annemasse.
  • Dans ce cas le TGV ne devrait pas subir les retards éventuels du TER N° 884531 vers Evian.

A l’AGFUT-DTC 74 se pose la question : Est-ce une volonté de défavoriser le remplissage des TGV sur la Hte Savoie ?

Ne pourrait-on pas assurer le passage du TGV Evian en priorité à Bellegarde, avant le TER No 884531 départ 18h09 que de trainer derrière le TER entre Bellegarde et Evian avec des retards bien souvent consécutifs avec la correspondance du TER de Lyon en fin de semaine !

Favorise t-on plus la compagnie suisse TGV Lyria que les TGV SNCF ? Est-ce pour cela que l’on annonce un déficit programmé par le service commercial grande ligne SNCF en Hte Savoie sur le plus grand département touristique de France et peut être d’Europe.

Le Conseil Général 74 et les élus Députés et Maires et l’association des usagers des transports et développement des transports 74 (AGFUT-DTC 74), vous ont déjà largement sensibilisés sur la desserte TGV en Hte Savoie.

Nous sommes confrontés sur la vallée de l’Arve à favoriser les transferts de la route au rail, avec l’application à vie du Plan Protection Atmosphère (PPA), comme valoriser le rail dans les prochaines décennies sur la vallée, également entre Paris et le Mont Blanc.

 

gare TGV Bellegarde (01)
gare TGV Bellegarde (01)

gare TGV Bellegarde (01)

Le TGV direct et les correspondances non optimisés en 74

Soutien de la Com'com Pays du Mt Blanc (TGV- Paris - St Gervais les Bains)

Repost 0
Published by AGFUT - DTC 74 - dans TGV - TER
commenter cet article
12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 08:28

Paris - St Gervais les Bains TGV

50' de gagné! en 3h54 contre 4h44

Avec une démographie stable, nous serons 1.500 000 habitants dans le siècle prochain sur le périmètre du DSCN4288PPA (Zone définie concernant les mesures du Plan Protection Atmosphère)

Doubler la ligne RFF Pont du Rhône Longeray à St Gervais en y introduisant le « Shunt » d’Etrembières nous ferait gagner 28'  sur les trajets Paris –St Gervais en plus de la suppression des 20’ d’attente d’une correspondance à Bellegarde. On estime des temps de trajets en 3h57' contre 4h44 à ce jour pour un coût d’un billet TGV sans réduction à 93€. Trois gares deviendraient pôles commerciaux pour la vallée « La Roche sur Foron (*), Cluses et St Gervais les Bains le Fayet »

 

Les causes de l’indifférence d’une liaison journalière ou hebdomadaire avec le TGV au Pays du Mont Blanc sont certainement de ne pas faire de la concurrence à la liaison Paris - Genève TGV Lyria en 3h05. Certains ont rêvé de passer par la liaison CEVA, nous, nous disons qu’il faut oublier, rien d’intéressant, de plus cela augmenterait les temps de déplacement pour cause de deux rebroussements et ruptures de charge. L’AGFUT-DTC 74 a pris le parti de valoriser le réseau RFF français, par la voie du pied du Salève, qui longe la frontière avec la suisse et donnerait d’éventuelles augmentations de liaisons transfrontalières avec Genève.

Le coût du financement lui se monterait à 463 M€ concernant les 85 kms y compris le « shunt » d’Etrembières, soit un temps un gain de temps de 0h47'.

Présentation1Pour comparer le déplacement avec une voiture particulière Paris gare de Lyon 597 km pour 5h45 de trajet. L’estimation des frais seraient de 105€ (péage et carburant) soit 200€ à 250€ avec les frais véhicules.

Nous réclamons plus d’investissement dans le pays du Mt Blanc sans trouver des solutions durables dans les déplacements des personnes.

La ruer des vacanciers dans nos stations de la Hte Savoie, à Noël, le ski février, Pâques et l’été augmentent considérablement laffluence sur nos routes mais aussi sur le rail. Des temps trajets  pourraient être largement améliorés sachant que notre réseau à voie unique en plus de rebroussement ne sont pas compétents pour les trains grandes lignes, comme pour les locaux transfrontaliers du canton de Genève ou l’on dénombre 270 000 passages frontaliers par jour et une misère sur la prochaine liaison CEVA avec une  estimation de 1.87% d’usagers du train.

 

11 TGV directs par WE pour le mois de mars 2013

Le samedi 2 mars 2013 la vallée de l’Arve n’était pas en saturation de TGV, elle le sera à nouveau les samedis suivants. On dénombrait 7 TGV A et R directs entre Paris gare Lyon et la destination de St Gervais. Il faut prendre en compte aussi la circulation du train de nuit Corail Lunéa renforcée en voitures et doublée pour la circonstance. La destination de St Gervais est  également alimentée par les lignes régulières TGV Lyria vers Genève à Bellegarde avec correspondances TER dans un temps moyen direct de 4h44. Il existe aussi des alternatives pour rejoindre St Gervais en passant par Lyon Par Dieu ou par Annecy il faut compter 45’à 1h 30 de plus de trajet.

Ces TGV spéciaux directs A et R ont circulé dans des temps de déplacement de 4h46 ; 4h33 ; 5h16 ; 5h07 ; 5h18 ; 4h49 ; 5h16 certainement doublés jusqu’à Annemasse pour avec la destination d’Evian les Bains.

Le dimanche 3 mars 2013, on dénombrait également 4 TGV directs Paris gare Lyon vers St Gervais. On note également des correspondances pour St Gervais les Bains misent en place par le service commercial voyageurs SNCF entre un TGV et des services d’autocars depuis les gares d’Albertville, Aix les Bains, Chambéry et Annecy ce qui dénature l’image 1er du service public par le rail.

A croire une Hte Savoie frileuse et n’est pas digne de recevoir des TGV pour nos stations de sports d’hiver, alors que l’on dispose de la capacité de stockage.

M6 « Capital »

L’émission hebdomadaire de M6 « Capital » du dimanche 3 mars 2013, promulguait le Mt Blanc dans un intérêt commercial déposé par la Compagnie du Mont Blanc de faire du « business » en faite une usine à pognon, sans tenir compte des modalités de la zone du Plan Protection Atmosphère (PPA) en fond de vallée. Au risque également de faire augmenter le prix des loisirs des locaux.

Eurostar et le Thalys hebdomadaire au Pays du Mont Blanc

Un phénomène qui s’amplifie d’année en année et qui n’est pas pris largement en considération, par nos élus, puisque la Hte Savoie depuis un ½ siècle s’est désintéressée ou n’a pas su coordonner des orientations citoyennes concernant ces liaisons ferroviaires directes vers nos stations de loisirs été comme hiver. Ce qui n’est pas le cas avec la Savoie, elle, qui reçoit l‘Eurostar et le Thalys hebdomadaire en haute saison jusqu'à Bourg St Maurice.

(*) Pour La Roche sur Foron, pôle d’interconnexion de l’axe ferroviaire Annecy –Evian,  une correspondance vers Annecy. Une gare ayant des surfaces RFF de stockage TGV.

 

Remarque :

Concernant l’affaire de la liaison directe avec Genève avec son réseau CFF, nous n'avons pas été très bon, sinon des «incompétents» à valoriser nos intérêts. Pour le montant du CEVA France, on aurait pu réaliser le doublement de la voie RFF du pied du Salève et jusqu'à La Roche sur Foron, en plus du « Shunt » d’Etrembières. La Suisse n’avait que 3 Kms pour se connecter sur notre réseau RFF à Pierre Grand, à quelques mètres de la frontière. Ceci nous aurait permis d’économiser 250 M€ et apporter de meilleures liaisons plus rapides entre la Hte Savoie avec le restant de la France et la Suisse.  Ceci aurait engendré et solutionné de grosses améliorations sur les mobilités transfrontalières venant du 74 avec le réseau RER suisse. Une connexion sans rebroussement, devenant compétitif avec la voiture sur les pôles de l’Aéroports de Genève Cointrin, Meyrin et Cornavin, on estime que le réseau RER pouvait supporter 10% des flux transfrontaliers sur les 270 000 passages jours, contre les 1.87% estimé avec la liaison Ceva (Cornavin-Eaux Vives-Annemasse). 

 

 

Repost 0
Published by AGFUT - DTC 74 - dans TGV - TER
commenter cet article

Présentation

  • : Avenir Transports Hte Savoie
  • Avenir Transports Hte Savoie
  • : Collectif de propositions et réflexions sur les transports en communs
  • Contact

Recherche