Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 novembre 2016 4 10 /11 /novembre /2016 17:40

Échanges complet depuis rencontre Allinges le 19 octobre 2016

En copie des E-mails, on réagit aux positions irréelles du groupe de travail, qui vient de nous écarter de l'informations.  L’AGFUT –DTC 74, représente les usagers mécontents, et d'un autre coté, techniquement on ose faire des propositions par des personnes utilisateur des transports. Il faut dire nous n’avons personne sur nos têtes, comme être dicté d’une étiquette politique ou environnementale et autres. Les propositions des mobilités des personnes sont l’affaires de tous, citoyennes et dans l’intérêt général d’une ville, canton, département et la Région Auvergne Rhône Alpes (AURA)

Ensuite ce sont les politiques élus qui les finances les projets citoyens et là il ne faut pas se tromper de camps.

Les derniers investissements pour en dehors des autoroutes, sont l’œuvre des politiques du chacun à soi.

Cela fait plus d’un siècle, que l’on subit  l’individualisme des élus et rien, de concrets,  d’ailleurs  les derniers investissements remontent  à Napoléon III avec le réseau ferré !

L’association, nous sommes avant tout pour l’intérêt des utilisateurs des transports. Les usagers, ce sont eux qui sont au cœur des problèmes, les pendulaires régionaux principalement à nous déplacer en inter villes  le plus rapidement vers nos taches journalières. Ensuite on rencontre les flux touristiques

Au début des balbutiements de l’AGFUT en 2002, j’avais compris que pour réaliser des projets pour les usagers, il aurait été nécessaire d’avoir un représentant Monsieur transports sur le 74. Qui aurait eu pour but de coordonner les propositions comme fédérer les projets en coordination les uns et les autres.

Après 15 années de représentation pour l’usager et le développement des transports, il faut concevoir des propositions techniques qui tiennent la route pour être déjà écoutées par les élus et les techniciens territoriaux (qui forment un cartel entre eux dans la région et au-delà)

Nous regardons l’intérêt général et ne pas se focaliser uniquement sur le genevois, faut-il encore penser aux flux touristiques et économiques sur le département.

Les flux sur les grandes lignes ferroviaires c’est encore un autre problème (exemple une flotte de 120 TGV sur les 4 semaines de février). En Savoie nous souhaitons recevoir les touristes autres que la voiture, assez des émissions de gaz « pollution » et des routes encombrées.

Pour parler transports, il vous faut utiliser régulièrement les moyens mis à nos dispositions, comme apprendre à connaitre les paramètres des usagers dans leur quotidien. On ne développe pas les mobilités dans un intérêt personnel (Beaucoup le cas) mais dans un intérêt général

Nous avons étudié de long en large les possibles paramètres pour déplacer les flux en Hte Savoie.

Déjà nous avons été la seule association à oser proposer des différences de tracés de la liaison CEVA, avec le « shunt d’Ambilly ou le CEVA+

Aujourd’hui, nous connaissons techniquement le cahier des charges du Léman Express, 4 TER par axe en HP et sans possibilité d’extension de cadencement, pour cause d’avoir tellement tiré sur le financement du projet que l’on se retrouve avec des miettes (C’est la France, nous sommes des « plouques » pour Paris.  La Suisse elle, a pensé différemment, elle aura l’exploitation totale de son RER Annemasse Lausanne. Alors que nous, on ne pourra faire une appellation RER sur des voies uniques, sans amélioration des temps de trajets pour rejoindre Cornavin que l’on a connu en faisant rupture de charge aux Eaux Vives. Je vous accorde un trajet en faisant le tour du Canton. L’avenir en pensant déjà au doublement du réseau ferroviaire pour plus de cadencement (Trains de fret et TGV journalier) (il nous faudra attendre un ½ siècle voir plus). Le « shunt » d’Etrembières est une solution au rebroussement et l’encombrement prochaine sur la gare d’Annemasse vers le site touristique du Pays du Mt Blanc

Les CLD ont été représentés par des individuels de la société civile, dommage on n’a jamais voulu donner plus de poids aux associations pour  leurs expériences en désignant son représentant au CLD.

Nous avons aussi créé de notre temps l’association http://les3sc.blog.tdg.ch/about.htm

Les responsables élus sont déjà les personnes qui nous représentent et responsables des états de fait en voyant que l’intérêt de leurs nombrils (Villes, cantons).

Il faut reconnaitre que les élus ne connaissent pas grand-chose sur les mobilités à part une ou deux exceptions. (Les abonnements autoroutes leurs sont offerts) A force de tirer tout vers soit, plus rien n’est cohérant, Annemasse paralyse le département au niveau ferroviaire à cause d’une gare à rebroussement.

Le regard des transports c’est l’intérêt général du département (Déplacement des personnes, le tourisme, l’industrie)

Nous sommes favorables à la 2*2 voies, dans l’intérêt que l’on veuille bien nous écouter pour y développer un centre d’intérêt en utilisant les autoroutes pour y développer des transports performants traversant la Hte Savoie, comme vers l’aéroport de Genève Cointrin.

Exemple le pôle d’échange multimodal à Findrol, avec « Navettes autoroutières AIRPORT EXPRESS », ou des lignes express autoroutières en correspondance avec Thonon, Annecy, St Gervais

On ne va pas faire un procès des décisions prises, rien n’y changera, mais de subir pendant des décennies les mauvaises décisions (Choix personnel d’élus en autre la décision de la liaison CEVA dans les intérêts d’Annemasse et Genève qui a notre goût arrive avec 100 années de retard) Les paramètres de déplacement des DT (domicile travail) transfrontaliers ou locaux ont changés. Un exemple beaucoup d’entreprises dans le canton suisse commence leurs activités à 6h30  du matin. Depuis la France il n’existe aucun transport qui propose des arrivées entre 5h45 et 6h15 sur le canton de Genève ! 

On se répète, avec l’arrivée des facilités des informations sur les sites informatiques, cela à dépouiller les associations, plus personnes ne veut s’investir durablement sur les mobilités.

Nous avons eu ai l’expérience en fin d’année 2015 sur les lignes transfrontalières Transalis, l’association AGFUT-DTC 74 a servi de tremplin administratif, un collectif c’est créé, la parenthèse a été refermée après avoir obtenu satisfaction avec le GLCT.

La mobilité douce reste du loisir aux beaux jours et ne sera pas un paramètre pour diminuer les flux de voitures en pendulaire

Les P+R, les élus du CD74  en raffolent pour du BTP, mais reculent l’échéance de développer des transports en commun pérenne (Il y aura un gros coup de frein avec le transfert des compétences mobilités à la Région (AURA)

Le Canton de Genève, créateur d’emplois étant la cause des mobilités transfrontalières et lui aussi responsable à trouver des solutions communes de financement.

Maintenant qui veut perdre 2 h à 3 heures par jour dans les TC, la voiture en attendant reste la plus compétitive, mais la plus couteuse, mais cela n’influenceras pas le comportement des usagers transfrontaliers

Maintenant l’avenir appartient aux nouvelles générations, on propose plein d’idées sur notre carte de visite qui sont peut-être exploitable.  

 

 

 

L’AGFUT-DTC 74 favorable à la 2X2 voies Machilly- Thonon uniquement si on y aménage une ligne régulière express entre Thonon et Findrol (voir même en site propre) et qu’on y développe également un pôle d’échange multimodal sur cette dernière destination, en plus des connexions express entre St Gervais – Annecy -Thonon, comme une ligne Express Airport avec l’aéroport de Genève.

 

L’AGFUT-DTC 74 reste dubitatif sur les Transports horizon 2023 et des offres complémentaires

Offres complémentaires à QUOI !

Surtout de la façon dont les élus s’y prennent avec toujours 10 à 20 ans de retard. Et, qui plus est, la conjoncture économique suisse n’est pas bonne. Ca licencie mais par petits paquets…quasi invisible. Donc, le flot démographique va-t-il continuer longtemps encore ?​

De meilleurs offres transfrontalières  OUI !

Beaucoup de baratin. Une fois de plus.

THNS : 40 bus par jour, fréquentation environs 2500 Voyageurs /jour (nous aurons une perte avec le retour des anciens abonnés du TER à l’ouverture de la liaison CEVA)

Objectif de fréquentation :

La liaison CEVA se trouvera en concurrence avec le THNS sur la D1005 (Thonon – Genève) et la prolongation de la ligne du tramway N° 12 Cornavin CFF et le centre d’Annemasse (abonnés Unireso)

CEVA = estimation 2019 à 5000 voyageurs /jour

Le BHNS et le P+R des Chasseurs, nous semble pas le meilleur moyen d’aborder le Léman Express en gare SNCF-TER-CFF d’Annemasse, temps de transbordement, trop éloignés, et accentuant ruptures de charges supplémentaires.

En y regardant de près, la voie rapide  actuelle D1206 Machilly, Les Chasseurs, offrirait un meilleur impact avec le réseau TER et le Léman Express en utilisant la gare de St Cergues en y créant un P+R.  Cette dernière se trouve située à proximité d’une entrée sortie de la voie rapide distante de 1.1 kms, par la D15 pour 2’ de trajet.

Désenclavement du Chablais
Désenclavement du Chablais

Désenclavement du Chablais

A Louverture de ce 2x2 Voies Entre Thonon et l'A40 bien Qué CELA puisse paraitre paradoxal, Qu'il y Ait en parallèle juin voie Dans chaque Sens Réservée aux transports en collectifs (TC) Pour Etre AINSI Efficaces en temps et en cadencement, AFIN d'Améliorer les Déplacements sur l'ensemble du département 74.

Dans ce 1 er condition, Restons NOUS FAVORABLES, de voir circuler des TC LIHSA «express inter-pôle Urbain» en 35 'entre Thonon et Findrol Avec des Aménagements P + R.

 Findrol devrait Être une plaque tournante des TC en Hte Savoie.

Le pôle de Findrol à cheval sur les communes de l'Arve et Nangy Situé au carrefour des vallées de la Hte Savoie et à la porte du Grand Genève Où Pourrait Être Construit Une gare multimodale autoroutière des TC LIHSA Contamine, accouplée avec P un + R de 1000 places.

persistons Nous proposons et à nouveau de Créer Une ligne directe «Findrol -Airport Express" en 27 'par l'A40 et l'A1 Dans un cadencement à la 1/2 heure en pointe horaire vers l'aéroport de Genève Cointrin. (Proposition de l'AGFUT en 2012)

Lien: http://agfut-dtc.74.over-blog.com/article-findrol-airport-express-en-27minutes-104950139.html   (*)

Thonon -Annecy -St Gervais - Genève Cointrin en 1h15

Le pôle de Findrol ouvre des Offres de Déplacements Performants Entre Thonon les Bains, St Gervais (A40) et Annecy (A410 et A41) l'e de par l'autoroute Soit des Temps 1h15 Entre les 3 pôles «Inter-pôle Urbain». «Présentation AG 2013» de l'AGFUT-DTC 74

En comparaison Avec Un Temps de trajet TER actuel, Thonon les Bains -. Annecy Compter 2h05 à 3h20 estimons Nous Qu'il est impossible, meme en améliorant le réseau RFF / TER, d'être Interesse Un Des Trajets domicile TRAVAIL aspire également.

Ceci placerait également l'Aéroport de Genève Cointrin à 1h05 Par l'A40 et A1 L'bureaux de 3 pôles «Inter-pôle Urbain».

Verser rentabiliser les lignes «express inter-pôle Urbain», les 3 pôles de partir, EUX, seraient déjà connectés à des transports de rabattement.

Nous souhaitons Vivement voir-s'inverser La Courbe (C'est la mode!) De l'augmentation ex ponentielle DU Individuelles Nombre de VOITURES. Effacer Cinquante Années de dépendance à la voiture Ne EST PAS juin Choisi facile en plus de un du mitage des habitations en polo favorise l'organisation de Hte Savoie Qui des transports collectifs.

 

(*) En attendant l 'Etat de Genève Veut à lui seul Gérer le transport transfrontalier sur fils territoire 

Findrol devrait devenir une plaque tournante des TC en Hte Savoie

Repost 0
Published by Avenir Développement Transports 74 ( ADT 74) - dans Routes et Autoroutes
commenter cet article
10 janvier 2016 7 10 /01 /janvier /2016 17:31

Projet de mobilité ouest (tunnel sous le Semnoz et BHNS entre Annecy et Faverges) 

Dans ce  dossier de la départementale D 1508 Bellegarde - Albertville traversant la ville d’Annecy Ouest en Est, déjà ouvert en 2006, l’AGFUT à l’époque était encore membre de la FRAPNA, mais  fort de constater que cette idée a déjà fait couler beaucoup d’encre et la fera encore

Nous avons ceux qui sont pour (l’avenir d’une région) et  ceux qui sont contre la création du tunnel (Environnement). Un choix difficile pour les riverains, indispensable pour certains, inconcevable pour d’autres. La région de Sevrier à St Jorioz et Duingt, une enclave coincée entre la Lac et le Semnoz où il fait bon vivre, mais occasionne des galères pour regagner Annecy et sa périphérie.

On nous demande notre avis sur le projet TCSP, et la construction d’un tunnel routier pour les flux des véhicules

Deux problèmes en un. Quelle priorité ! La route ou les TC, les deux en sites propre ou non

Pour ce qui nous concerne, nous ne sommes pas opposés au tunnel, puisque ce dernier se fera de toute façon par nos élus, la forte densité de voitures entre Sevrier et les Marquisats, puisque en été on compte 50’de déplacement pour se rendre à la gare d’Annecy.

Si le tunnel routier se réalise, la circulation y sera plus fluide entre Sevrier et Annecy, logiquement une grosse baisse du trafic en passant par les Marquisats.

De ce fait, on propose que les TC restent en site propre le long de la D1508 entre Duingt, à Sevrier, un transport BHNS classique au départ, avec une évolution plus technique dans les décennies à venir.

Restant pas favorables au franchissement par le tunnel pour les TC, mais ces derniers devront continuer d’assurer une bonne desserte vers le centre-ville d’Annecy via les Marquisats en aménageant un couloir prioritaire au TC.

Pour un transport collectif plus rapide pour les usagers venant des destinations de Doussard et Faverges, il faudrait étudier l’aménagement d’un P+R à Duingt, et,  expérimenter un service de navettes rapides et directes aux heures de pointe jusqu’à la gare SNCF d’Annecy.

Réutiliser la voie verte pour y aménager un tram à voie métrique ou autre, nous n’y sommes pas favorables en tant que cyclotouristes, aussi représentant des mobilités douces, en plus Président d’honneur du Codep FFCT, c’est un impact touristique incontournable pour la région du Lac d’Annecy

De plus on trouve que la concentration de l’habitat n’est pas assez élevée pour l’instant pour y aménager un équipement sur rail (un investissement  rentable qu’à partir de 100 000 habitants)

Nous vous avons apporté juste notre vision expérimentale sur les mobilités, nous restons une association de propositions et de concertation. Comme on le dit il y a toujours une solution à un problème. 

en 2006 avec un développement des TC

en 2006 avec un développement des TC

Repost 0
Published by Avenir Développement Transports 74 - dans Routes et Autoroutes
commenter cet article

Présentation

  • : Avenir Transports Hte Savoie
  • Avenir Transports Hte Savoie
  • : Collectif de propositions et réflexions sur les transports en communs
  • Contact

Recherche