Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 décembre 2014 2 16 /12 /décembre /2014 10:05

Le projet de réouverture de la ligne ferroviaire RFF Evian- St Gingolph frontière avec la suisse (Canton du Valais) sera là énième étude de la par du Conseil Régionale RA, à la charge des contribuables. Son coût : 700 000€. Et 3 millions supplémentaires sont prévus pour compléter l’étude précédente qui, elle-même, complète plusieurs autres études. Il n’y aurait, parait-il, plus d’argent. Ca dépend pour quoi…

On se déshabille toujours devant les Suisses : suivre le lien :http://agfut-dtc.74.over-blog.com/2014/10/mobilite-hte-savoie-400-millions-pour-rien.html

Le projet du TONKIN  prend le chemin de l’inflation du coût comme celui du CEVA (Cornavin Eaux Vives Annemasse) puisque tout laisse à penser que l’on devra à nouveau remettre, à minima, 200 millions d’euros dans la caisse pour boucler les travaux du CEVA (réfection des gares + achat des rames…)

Nous espérons (rêvons ?) que ce ne soit pas le cas pour le « Tonkin ». Même si le Canton du Valais compte mettre environ 100 millions d’€ sur la table afin de permettre (entre autre) de faire un tour ferroviaire complet du lac Léman.

 

Réhabilité le "Tonkin" n'est pas une priorité: 

liens: https://my.over-blog.com/write/page/25373370

Repost 0
Published by Avenir Développement Transports 74 - dans Ligne RFF du Tonkin (St Gingolph Evian)
commenter cet article
19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 09:26

Communiqué de presse du 17 juillet 2011.

 

DSCF5484A l’heure de l’ouverture du Tonkin, l’association développement des transports et usagers de la Hte Savoie (AGFUT-DTC 74) ne reste pas insensible à la conférence de presse du lundi 18 juillet 2011 à Evian, organisée par le SIAC  (Syndicat Intercommunal Aménagement du Chablais)

 

Nous sommes opposés à l’ouverture au fret sur la ligne RFF  Rive Bleue  Express dit « Tonkin  voir IGN N°45», mais pas opposés à circulation d'un train touristique (TMR) . Nous soutenons l’association riveraine en Pays d’Evian  « ADHEPE » 250 membres présentant un dossier sérieux.  Toutes les réserves sur P9190048la position prise par le SIAC et la C.C Pays d’Evian sont soumises à la poussée des élus des Canton de Vaud et du Valais pour la réouverture des 16.7 Km  de ligne entre la frontière de St Gingolph et Evian. Cette liaison TC est assurée à ce jour par une ligne regulière et scolaire par autocar Lihsa N° 131 par 5 AR jour ( pour une estimation scolaire de 45 collégiens). 

Les élus Valaisans et Vaudois nous mettent la pression depuis plusieurs années et, jusqu’à participer financièrement au projet pour des intérêts majeurs, comme y faire circuler ce que bon leur semble. S’ils parlent de trafics voyageurs c’est en fait l’arbre qui cache la forêt. Leurs buts sont de rechercher à de reprendre les transports fret arrêtés en 1988, en particulier faire circuler des trains transports hydrocarbure depuis  la plus grande raffinerie de pétrole de la Suisse « Tamoil » à Collombey canton de Vaud /Valais. On suppose un intérêt de gagner des sillons fret CFF par Lausanne.

 DSCF5496

Nous pensons que la C.C Pays d’Evian  et le SIAC auraient mieux à faire que d’investir 180 Millions d’euros sur le Tonkin, pour un projet qui intéresse seulement la suisse bien qu’il figure dans le SCoT de la CCPE. Nous savons d’avance que le potentiel voyageurs n’y sera jamais puisque RFF et SNCF disent NON à ce créneau ferroviaire transfrontalier. Pour l’AGFUT-DTC 74 ce n’est pas une priorité immédiate.

Il aurait été plus judicieux à nos élus de développer ou améliorer l’existant, en autre  les lignes autocars du CG 74 sur  la CCPE, introduire le transport à la demanDSCF5488de (TAD) pour les personnes âgées, isolées, sans permis, le handicap, plus utile pour les citoyens de la CCPE, comme améliorer les déplacements transports collectifs régionaux vers Annecy (TER et LIHSA) voire 2h10 à 3h15 distant de 77 kms.

 

La route D1005, elle, restera saturée de voitures et camions, les villages continueront à être pollués empêchant tous développements touristiques. Classer le littoral en zone environnementale protégée, en interdisant toute circulation des matières dangereuses par route, comme par le rail, reste un choix judicieux  à la proximité immédiate  du lac Léman. Le dossier valaisan DSCF5502"Transchablaisienne H144 en 2012" prévoit une galerie couverte de 1,4 km, construite sur les hauts de Saint-Gingolph. Côté français, seule une tranchée à ciel ouvert est envisagée pour retomber sur le bord du Lac D1005.  D’où le mécontentement de nombreux résidents. Il  aurait été intéressant d’étudier le contournement des bords du Lac par le pays Gavot qui permettrait la jonction en passant au Nord d’Evian et le contournement de Thonon avec la prochaine construction de la deux fois deux voies les Chasseurs –Thonon.

  

 

lien: http://agfut-dtc.74.over-blog.com/page-5670440.html

 

 

Repost 0
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 07:02

Lien: La ligne du Tonkin n'est pas retenue dans le projet ferroviaire de l'Etat Français

 

En attendant une Tour du lac Léman 1ouverture improbable de la ligne du Tonkin, l’association ADHEPE  « Association pour un développement harmonieux de l’est du pays d’Evian » propose d’engager l’aménagement d’une voie verte sur cette voie désaffectée de 17 kms entre St Gingolph et Evian. En effet ce sont des milliers de cyclistes, chaque jour à la belle saison qui empruntent le tour du Lac Léman en tourisme et en sportif. Ceci est particulièrement encore plus dangereux avec les camions, puisque nous nous trouvons sur l’ancienne nationale RN 5 depuis devenue D1005. Les cyclistes ont de gros risques sur cette route non aménagée en bandes cyclables de plus perturbe la circulation (6 à 10 000 véhicules jour) sur cette portion sinueuse du littoral du bord du lac Léman.

 

Tous les détails, voir lien:  http://www.adhepe.com/rubrique,voie-verte-cyclable,353386.html

 

Nous savons qu’à ce jour la Région RA investit de l’argent (argent du contribuable), pour le débroussaillage de cette ruine, cela nous parait complètement utopique sans projet concret. En effet RFF propriétaire du foncier n’est pas prêt d’ouvrir cette ligne ferroviaire fermée pour ces mêmes raisons pas avant 30, 50 voire 100 ans tellement que le sujet est peu intéressant pour l’instant en transport pendulaire et fret pour les Savoyards.

 

Nous avons déjà perdu beaucoup de temps, il faut réfléchir pour réaménager ce tronçon pour la bonne cause, pour l’instant l’idée d’une voie verte sur cette portion ferroviaire désaffectée serait de la retenir pour sécuriser les cyclistes, piétons, de la route D1005 sur un trafic qui sera appeler à être de plus plus important avec la démographie.

 

D’un autre coté, la Hte Savoie manque cruellement de transports collectifs (2%) particulièrement sur la Région Franco, Valdo, Genevoise (FVG). L’association développement des transports en commun de la Hte Savoie (ADTC 74)  demande de faire une priorité aux urgences, en effet les 380 000 passages transfrontaliers avec seulement 3% de TCT. En portant des efforts sur les transports ont pourrait largement voir 50 000 voitures en moins sur nos routes, avec un paramètre important pour l’environnement. On l’a déjà écrit et la dénoncé par de nombreux articles sur la presse locale, comme sur notre blog

 

Þ     L’insuffisance des transports collectifs transfrontaliers :

Lien: Insuffisance de transports collectifs transfrontaliers Agglo FVG  

Þ     Le CEVA un projet mal réfléchit « dommage »

Lien: Le CEVA un projet mal réfléchi, dommage !

 

Þ     Les transports collectifs Transfrontaliers

Lien: Transports collectifs Franco-Valdo-Genevois 

 

 Actuellement dans ce contexte, le Tonkin est très éloigné des priorités collectives, de l’Etat français, de la Région RA, du CG 74, comme du SIAC, il ne sera pas rénové dans une priorité immédiate, mais pas impossible, à savoir qu’elle décennie ! La seule chose que l’on peut faire dans  cette attente, c’est de l’aménager en voie verte pour les cyclistes, piétons, cavaliers, rollers etc.

 

On croit rêver ! (Messager du 7/10/10) l’association « Sauvons le Tonkin » subventionnée par une entreprise pétrolière du Valais (Tamoil) pour faire transiter leurs trains hydrocarbures par la Hte Savoie.

En ce qui concerne le service voyageur la ligne à l’ouest du Léman (Lausanne) est de loin la plus concurrentielle en temps déplacement.

  

Lien:   AGFUT 74 Mise au point nécessaire 

 

AGFUT 74 : Commission vélo piétons 74

Régis VALLIER : ex président du CODEP - FFCT 74 Cyclotourisme soutient l’initiative de l’ADHEPE

 

Repost 0
18 juillet 2009 6 18 /07 /juillet /2009 09:24

 

lien: Le TONKIN en attente d'un projet

 Adhepe tonkin pétition

L'association Adhepe "Association dévelopement harmonieux de l'Est du Pays d'Evian" communique de l'enquête publique DTA : 173 signatures pour le "Tonkin"  et  833  s'opposent (article ci joint)

 

La ligne ferroviaire de 19 km entre St Gingolph (frontière franco suisse) et Evian, appelée plus précisément «le Tonkin» n’est plus exploitée par la SNCF pour les voyageurs depuis 1967. Une association « Rive Bleue Express » a maintenu la destination entre ces deux pôles pour les touristes pendant toutes ces années. En 1988 la SNCF a mis fin à l’exploitation du transport fret condamnant du coup l’exploitation RBE.

Il serait important d’expliquer les enjeux pour réouvrir cette ligne. Actuellement chacun y va d’un intérêt personnel ou politique. Les transports sont avant tout citoyens. Construire un projet durable en incluant tous les paramètres d’une vraie liaison ferroviaire avec RFF, la SNCF, la Région Rhône Alpes, la C.C du Pays de Gavot, le Conseil Général, la Suisse, le canton du Valais, les associations civiles en particulier l’avis des citoyens.

 

La Région Rhône Alpes a présenté en juin 2006 un projet Somaly, pour l’ouverture de la ligne pour des navettes touristiques entre St Gingolph et Evian.

http://agfut-dtc.74.over-blog.com/article-22279025.html

Ce projet reflète la politique du groupe des « Verts » de la Région RA pour valoriser une liaison transport sur une période juin à septembre, avec du matériel diesel, en rafistolant le réseau RFF actuel.

 

Actuellement cette liaison ferroviaire par la rive gauche du Léman est reliée par une pression médiatique des suisses Valaisans pour ouvrir cette portion, qui n’a aucun intérêt touristique, si non desservir quelques petits villages entre  Monthey et Evian. Le site sur France est prisonnier entre la montagne, la RN 1005 et le lac Léman.

Il faut informer que les usagers eux seront, confrontés, aux ruptures de charge à cause d’une ligne non électrifiée. Elle ne représente rien de bien intéressant pour des pendulaires domiciles travail s’il n’y a pas une ouverture à l’année. Ils auront les tracasseries de retrouver des transports en mutimodalité pour regagner leurs activités professionnelles.

Actuellement il y a un service d’autocars, exploité par les autocars Frossard, ligne régulière N°131 du CG 74 pour les étudiants. Il serait dans un premier temps intéressant de configurer les horaires d’autocars avec les autocars RER suisse arrivant en gare CFF de St Gingolph pour un transfert de voyageurs vers Evian et vis et versa.

 

L’association des usagers et développement des transports de la Hte Savoie (AGFUT- ADTC 74), estime que l’ouverture de la liaison Evian St Gingolph n’est pas une priorité dans l’immédiat. Nous soutenons de préserver le rail existant, pour autant qu’un projet de réouverture soit valorisant et rentre dans un développement durable des transports nationaux et internationaux.

 

Nous estimons que le projet présenté par la Région RA, n’est pas assez ambitieux dans les objectifs à long terme. Un cahier des charges avec un équipement approprié pour y voir passer des trains grandes lignes et également un tonnage  de la Suisse en France, par le Simplon devrait être pris en compte. Une réhabilitation complète du réseau RFF rail, ballast, électrification de la ligne, signalisations, remise en conformité des ponts, viaducs, tunnels, aménagement des passages à niveaux vont fortement augmenter l’investissement. Estimation 2009 (100 M€) uniquement pour le rail + la mise à niveau des signalisations, des ponts, des tunnels, stations, passages à niveau, matériels roulants voir encore 150 M€ à 200 M €

 

La réouverture du Tonkin, demande le doublement de la ligne RFF Evian -Annemasse

Le département de la Hte Savoie reste le plus faible de France en fréquentation transport interurbains entre TER et autocars tous confondus, nous arrivons à 1,5% d’utilisateurs pendulaires. Ce qui n’est pas fait pour pavoiser le besoin d’une liaison qui n’intéresse pas particulièrement les Hauts Savoyards.

 

Du Valais " Monthey " à Genève plus rapide par  Lausanne

 

En attendant les déplacements ferroviaires de Monthey à Genève seront plus compétitifs par Lausanne que par Evian, ceci pour différentes raisons (exemple Monthey – Genève Cornavin (1h40) que par Monthey-St Gingolph-Thonon Annemasse-Genève Cornavin (2h à 2h15) avec le CEVA (exemples Monthey – St Gingolph (bus) 30’- St Gingolph –Thonon (bus) 50’- Thonon Annemasse (TER)  30’ - Genève Cornavin TER  22 ‘

 

CFF améliore les temps de trajet de 13 minutes en 2012 depuis le Valais via Lausanne !

 

Sur le ferroviaire nous souhaitons que l’on reporte les efforts sur les projets de la métropole franco genevoise.
lien CEVA + (plus) 

 

 

Amancy le 1 juillet 2009

 

Repost 0
27 août 2008 3 27 /08 /août /2008 09:39

L'AGFUT seul association des usagers des transports de la Hte Savoie, réprésentant la FNAUT ( Fédération Nationale Associations des Uagers des Transports)  présente  un état des lieux en plus du diaporama  Power Point à l'éventuel réouverture de la ligne sud lémanique entre Evian et St Gingolph dit « Le Tonkin » le 2 juin 2006

 

L’étude SOMALY que nous avons analysé avec intérêt :

 

Etat des lieux:

Il existe la ligne régulière d'autocars du CG 74,  ligne exploitée par la société de cars Frossard

Suivant les horaires de la ligne N°152 se service ne rend pas les espérances d’un transports des frontaliers domicile travail vers le Chablais suisse et le Valais, pour une distance de 27.07 Km de Thonon, cette ligne dessert 10 stations pour un temps de parcours de 45 à 60 minutes suivant les créneaux horaires.

Dans le sens Thonon, Evian, St Gingolph les 5 autocars sont mis en place en fin de matinée ; 11h45, 12h30, 17h10, 17h30, 18h30

Dans le sens St Gingolph, Evian, Thonon 5 autocars sont mis en place : 6h45, 7h10, 9h00, 13h00, 18h10

Abonnement à l’année 975 euros en se procurant une carte de 160 € utilisable sur tous les réseaux les sociétés de cars Frossard et SAT.

On suppose que cette ligne N°152 est plus spécialisée pour un ramassage scolaire, entre St Gingolph -Thonon et ne sert pas pour un flux de travailleurs frontaliers domicile travail vers la suisse.

 Est ce qu’il y la demande ?

 Tant qu’il n’y aura pas l’offre on n’aura pas d’usagers vers la Suisse !

L'avantage de cette ligne c'est les arrêts sur le bord de la chaussée RN 5 , on pourrait la pourrait la rendre plus fréquentable!

 Horaire-St-Gingolph--Evian-autocars.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Simulation des tarifications des déplacements annuels entre Autocar CG74 - Voiture particulière  et  d'un train TER

  

Localités

 

Km par le rail

Temps par le rail en mn

Km par l’autoroute

Temps par l'autoroute en mn (Pris avant 7 et 17 heures)

Km Voitures par la RN

 Temps voitures par la RN en mn (Pris avant 7 et 17 heures)

Thonon

St Gingolph

25,4

25

 

 

27,07

35

 

 

 Tarif Train + TPG Année

 

 

 

Km année

 Tarif voitures RN Année

Thonon les Bains

St Gingolph

 993,60 €

 

 

 

12452

 4 682,03 €

 

 

autocars CG74

Temps de déplacement

 

 

 

 Tarif autocar RN Année

THONON

St Gingolph et retour

 

45 à 60 minutes

 

 

réduc -40%

931,50 €

Nos questions:

L'abonnement domicile travail TER est de 75%

Y auras t-il des offres tarifaires multimodales intéressante entre un service d’autocars TER et les trains CFF St Gingolph – Monthey Martigny ?

 

La préférence de l'étude de  l’offre TER est-elle transfrontalière? Ou pour les touristes ?

L'offre de déplacement  depuis THONON ou EVIAN ?

10 cadencements allées retours sont satisfaisant

Temps de trajet d'un TER  sur une voie ferroviaire rénovée à neuf serait de 19 minutes mini depuis Evian et 25 minutes depuis Thonon  (Si  non voir 30 et 35 minutes) 

Combien d’arrêts ?

Cadencements vers St Gingolph :      

5H30, 6H30, 7H30, 8H30 

                                   15H30, 16H30, 17H30, 18H30

 

Cadencements vers Thonon    

6H45, 7H45, 8H45, 9H45

                                   16H30, 17H30, 18H30, 19H30

 

Les usagers domicile travail n’aiment pas les ruptures de charge, le temps de déplacement est calculé, par rapport à un déplacement touristique ;

 

L’AGFUT a préconisé (courrier comité de ligne) un tram train entre Thonon et Evian, temps de déplacement à 8 minutes pour 12 Km .

Un déplacement en voiture en heures de pointe 30 à 45 minutes. Ce projet est valorisant pour l'ouverture  du « Tonkin ». Il faut  étudier les réouvertures des stations de Vongy, Amphion - Publier et les réaménagements des gares après Evian de Petite Rive, Lugrin, Meillerie, Locum, Bret.

 

L’offre touristique Léman Mt Blanc (Agfut 74)  par le train, peut s’avérer intéressante, mais l’aspect financier risque de décourager les prétendants.

Prix d’un billet TER Evian Vallorcine + prix du Billet MGR + CFF

On estime une estimation de 20 millions de touristes dans la région à l’année

 

Position de la FNAUT RA au Fret !

La réouverture de la ligne du Tonkin, pourrait elle servir d’un complément sur le Fret ! Ceci dans l'hypothèse à compenser la ligne classique du Fréjus sur un tonnage de 15 à 20 milles tonnes annuellement !

Le projet du Lyon Turin risque de traîner en longueur, le « Tonkin pour lui réaménagé, il pourrait-il supporter 10 milles tonnes par année.

Si cette information se dévoile les collectivités locales de la ligne vont faire une levée de bouclier sur le projet

 

 

Le "tonkin" très loin après le CEVA en 2010 c’est très prématuré, coté Suisse tous les votes n’ont abouti

Coté français rien n’est commencé, il manque 53 M€ qui reste à la charge des collectivités du C.C d'Annemasse Agglo.

Une contradiction dans le projet et la proposition de Somaly

Le Tonkin en 2010 ?

Le CEVA en 2O12 ! 2014

Nous avons une crainte que l’Etoile de la gare d’Annemasse soit le « « cul de sac du CEVA

Aucun projet TER par le DTPR vers Evian- St Gervais - Annecy !

  • En matériel !
  • En cadencement !

 

La Métropolisation de la Région Franco, Valdo, Genevoise

Prochainement si nous avons 1 million 400 000 Chinois à Genève, ils visiteront deux pôles touristiques Genève et Chamonix sans aucune liaison RER directe, on peut supposer de leur faire découvrir à un prix attractif le circuit Léman Mt Blanc de plus de 200 Km.

 

Position du scénario SOMALY et l'étude d'une ouverture touristique

Agfut : Favorable au projet : B2 et votre étude Scénario unique ferroviaire

 

Ligne transfrontalière Evian - St Maurice, variante électrique, fonctionnement annuel : 950 000 €

 

5. HORIZON 2020 : SCÉNARIO UNIQUE FERROVIAIRE

 

 L'objectif de ce scénario est d'offrir un service de transport public attractif pour les déplacements entre le secteur Evian - St-Gingolph et les pôles urbains entre Genève et le Chablais Valaisan. Ce scénario consiste en une réelle intégration ferroviaire de ce secteur avec une desserte régulière et comparable à la desserte prévue sur la ligne St-Gingolph - St-Maurice (10 allers-retours par jour ouvrable). Une solution comprenant la suppression d'une rupture de charge, soit à Evian soit à St-Gingolph a été fixée comme objectif. Une comparaison technique a montré qu'une ligne transfrontalière Evian - St-Maurice sans rupture de charge à St-Gingolph est plus facile à gérer et demande moins d'investissement qu'un prolongement des rames RER au-delà d'Evian vers St-Gingolph. Environ 50 des voyageurs ou bien 400 à 600 voyageurs par jour profiteraient de la suppression de rupture de charge à St-Gingolph par rapport à une exploitation en navette étudiée pour l'horizon 2010. Le scénario unique étudié pour l'horizon 2020 constitue donc en une ligne transfrontalière Evian - St-Maurice avec une desserte de proximité régulière (cadence horaire en heure de pointe et toutes les deux heures en heures creuses soit 10 allers-retours les jours ouvrables, cf. le schéma ci-dessous). La circulation de 3 à 5 trains fret régionaux reste possible. en place de la navette routière + train touristique ceci permettra de prendre des repères pour le futur

 

Nous ne resterons pas insensible à l’environnement de ce projet

  1. Diminution du trafic sur la nationale N°5, qui est fréquenté par de nombreux camions internationaux utilisant de passage par la frontière de St Gingolph, Martigny via tunnel du grand St Bernard et l’Italie.
  2. Offre une liaison supplémentaire, non négligeable par le train, sur la rive sud du Lac Léman
  3. Offre un développement durable des déplacements des population autre que la voiture individuelle ;
  4. Economie de projet routier au Sud du Léman
  5. Respect de l’environnement et des sites de la cote Sud du Léman

 

L'offre TER par autocars ou trains

En attendant la réussite de l'utilisation du train pour du pendulaire passera entre le temps de parcours par rapport à une voiture inlividuelle 

   Ligne du Tonkin (St Gingolph Evian) 

Repost 0

Présentation

  • : Avenir Transports Hte Savoie
  • Avenir Transports Hte Savoie
  • : Collectif de propositions et réflexions sur les transports en communs
  • Contact

Recherche