Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Conclusion financement du CEVA 2013

 Le texte dont le point final vient d'être posé doit être adopté pour une signature finale en avril 2013.

Se sera bien 2’ de gagnée sur les temps de déplacement sur la liaison CEVA « Cornavin Eaux-Vives-Annemasse) par rapport à l’ancienne liaison (TER et Tram) pour un montant de 1,567 milliard de francs suisses (1.284 milliard d'Euros) pour les 14.2 kilomètres situés sur le canton de Genève et 234, 25 millions d’Euros pour les 2 kilomètres pour la partie Française ! Des élus sembles être satisfait avec cela, c’est bien triste ….

Pour la partie française il sera réparti entre l'Etat français et plusieurs entités, dont la Confédération, indique le site du "Dauphiné Libéré". La tranche assurée par l'Etat français s'élève à 45 millions d'Euros  tandis que la suisse s'acquittera de la somme de 14,5 millions d'Euros . Elle est destinée à financer les aménagements nécessaires à l'arrivée des trains mono-courants en gare d'Annemasse.

Le reste du budget se répartit entre le département de la Haute Savoie 65 millions d'Euros, sur le fonds frontaliers, la Région Rhône-Alpes 55 millions d'Euros, les collectivités locales 18.75 millions d'Euros, Réseau Ferré de France 35 millions d'Euros, et l'Union Européenne 1 million d'Euro.     



En effet pour détaillé les coûts portés sur l'amélioration des communications ferroviaires sur l’Etoile d’Annemasse  à la charge des Coms’coms Arve-Salève, Pays Rochois, Faucigny Glières, Syndicat du Chablais, Com d’Agglo « Annemasse Agglo » qui seront impactées à 18.75M€, une dépense pilotée par le CG74 et répartie entre tous. (Nous ne connaissons pas les coûts réels de chaque Coms’Coms) De ce capital, il faut déduire 0.95M€, partagés également entre les Coms’coms Cluses Arve et Montagnes (CCAM) et Coms’ Coms Pays du Mt Blanc (CCPMB) en dehors de l’ARC. Ces incidences connues sont demandées par RFF auprès des collectivités de mettre la main à la poche pour améliorer l’automatisation des réseaux vers le Chablais et de la vallée de l’Arve. Ceci a pour but de faire circuler deux trains TER par heure suivant le cahier des charges à la prochaine liaison au CEVA et fermer les gares non commerciales.

Après réflexion un investissement indépendant du CEVA.

Est ce que l’automatisation des axes du Chablais et Faucigny pourront améliorer les temps de parcours, nous en doutons fortement cadenassés par les syndicats.

Pourquoi la Région Annécienne et C.C du Genevois ne sont elles pas sollicitées au financement ? Elles sont pourtant concernées de près par les correspondances !

Le CG 74 construit dans ces conditions, un projet cohérant et coordonné sur plusieurs circonscriptions. Cela me fait penser à l’interview de R Cramer, lorsque les français se mettront d’accord ce sera en 2107 (J F Mabut Tribune)

 

Marchandage local (Tribune de Genève le 30.04.12)

Les collectivités de communes d'Annemasse, de Thonon, d'Evian, de Reigner, de La Roche et de Bonneville voient leur participation passer de 18 à 28 millions d'euros. Le président du Conseil général du département de la Haute-Savoie Christian Monteil a accepté d'augmenter la rétrocession des fonds frontaliers aux communes concernées par le CEVA.

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Avenir Transports Hte Savoie
  • Avenir Transports Hte Savoie
  • : Collectif de propositions et réflexions sur les transports en communs
  • Contact

Recherche