Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 09:44

Synthèse des transports sur la Com d'Agglo "Annemasse Agglo"

Trams - BHNS - Liaison CFF CEVA - TAC - P+R

 

Nous portons un regard sur les transports collectifs (TC) d’"Annemasse Agglo" entre 2014 à 2018 avec la réalisation de trois projets :

1.                      Prolongation de la ligne du tram 12 des TPG (transports publics genevois) de Thônex - Moëllesulaz à Annemasse collège des Glières.

2.                      La mise en place du BHNS « Bus à haut niveau de service » entre Carrefour des Chasseurs avec la création d'un P+R (intersections D1206 et D903) en passant par le pôle gare SNCF et l’autoport, terminus Annemasse Perrier  Lycée J.Monnet.

3.                      La liaison ferroviaire historique entre  Genève Cornavin et Genève Eaux Vives, pour 2018 « le CEVA ».

 

Etat des lieux :

Prolongation de la ligne 12 TPG

 

Gaillard, ville frontalière de 12400 habitants et la commune de Thônex Moillesulaz sont transfrontalières ayant plusieurs voies de communications entre elles. La plate forme transfrontalière de Moëllesulaz prend les flux TC de l’Agglo d’Annemasse avoisinant les 5000 passages jour. La ville de Gaillard accueille également un nombre trop important de voitures ventouses des pendulaires frontaliers, pour l’accès au tram 12 des TPG à la frontière.  Elle travaille sur un projet de P+R sur l’A411, ceci permettrait d’accueillir 900 véhicules avec une connexion des TPG à l’intérieur du parking. Cette ville recherche un développement harmonieux de celle ci.

 

Avec le projet d’une prolongation du tram 12 depuis Moillesulaz en double voies sur Annemasse, sur la D1205 Chamonix Genève, cette dernière va être partiellement obstruée de son flux, en particulier sur les communes de Gaillard, Ambilly (6000 habitants) et Annemasse.

Ceci nous questionne, nous ne connaissons pas le nouveau plan du réseau routier de l’agglo suite à l’investissement du tram. Nous ne voyons pas une route de substitution équivalente à la D 1205 et au flux de la Rte de Genève pour les citadins !

 

Qu’elles seraient les conséquences à trouver des routes de délestages vers Moëllesulaz sans pour autant perturber la sécurité des piétons sur les trottoirs, les parkings pour les habitants et la tranquillité des quartiers.

 

Le tracé du Tram depuis Moëllesulaz, remonte la Rte de Genève, pour tirer sur sa gauche à l’intersection d’Ambilly et Annemasse, rue de la Zone, rue du Parc, rue des Voirons, place Jean Deffaugt, (terminus de la première tranche en 2014) rue du Faucigny, place de l’Etoile, l’Avenue Henri Barbusse, Avenue de Verdun, terminus Lycée des Glières. (terminus de la deuxième tranche en 2020)

 

Est-ce le bon choix ?

Pourquoi une prolongation du tram, alors que 10% des TC s’utilisent depuis Moëllesulaz sur les 40% de personnes employées en suisse!

Les gens qui habitent le Perrier ne sont pas forcément des personnes qui travaillent en suisse ! Pourquoi faire arriver le tram à 750 mètres en aval du centre du Perrier ! Les habitants du Perrier réalisent plutôt du domicile travail sur les zones industrielles Annemasse, Ville la Grand, Bas Monthoux et Gaillard et de plus une majorité rentre à midi manger dans leurs foyers.

 

Diapositive1

 

 

On s’étonne de l’absence d’une destination du tram sur les pôles inters urbains gare SNCF-TER et de la gare routière autocar Lihsa du CG74 d’Annemasse !

 

Nous avouons ne pas bien comprendre le choix et la position du Com d’Agglo "Annemase Agglo". Nous vous suggérons pour une bonne répartition des transports par tram, de réaliser une bifurcation à la hauteur du pont de la Zone d’Ambilly, remonter la rue Emile Zola qui desservirait les nouvelles constructions de logements et particulièrement le palais Royal de la Communauté de l’Agglo "Annemasse Agglo". Ceci représente une longueur de 750 mètres et quelques millions de plus qui se placent dans un développement durable de la ville d'Annemasse. On peut prendre en compte une éventuelle prolongation du tram 12 vers le centre de Ville La Grand.

Ce tracé vers le Perrier pénalise les villes de Gaillard, comme Ambilly, qui verra la disparition de sa halte TER vers Genève Eaux Vives avec le RER.

 

L’AGFUT-DTC 74 partage et soutient la démarche de la ville de Gaillard, deuxième ville de la Com d’Agglo « Annemasse Agglo "

  

La ligne du BHNS

 

Ligne plus locale, précisément pour les scolaires, puisqu’elle dessert les pôles inters urbains gare SNCF-TER (*) et la gare routière autocar Lihsa du CG74. Elle prend son point de départ au Carrefour les Chasseurs à l’extrémité de la ZI , direction Ville La Grand 7129 habitants, gare  SNCF,  pour un terminus au quartier du Perrier. Elle a comme fonctionnalité principale le déplacement des élèves entre les établissements des collèges. Nous restons réservés pour les déplacements DT (domicile travail) sur les zones activités Buchillons, ZI de Montréal avec le pôle multi modal de l’étoile gare.

Cette ligne aura logiquement un couloir réservé aux bus BHNS sur tout son trajet et ouvert à la mobilité vélo électrique !

 (*) Pas  de P+R sur le pôle multimodal  gare SNCF, on nous conseille de stationner son véhicule au P+R des Chasseurs, afin d'utiliser le BHNS. Une  utopie à penser que les usagers ont du temps à perdre matin et soir  pour allé travailler à Genève, Lyon ou  Paris.

 

La liaison RER du CEVA (Cornavin Eaux Vives Annemasse) par les CFF (2018). 

 

Nous disons doublons entre le tram (transport urbain) et le RER (transport périurbain), pour la même destination,  les temps de parcours eux sont divergeant soit 45’ pour le tram et 22’ pour le RER.

A l'aube du CEVA, il existe un transport SNCF entre Annemasse et Genève les Eaux Vives jusqu’au 1 avril 2013, avec des correspondances avec les trams et bus TPG sur différentes destinations et particulièrement vers la gare de Cornavin dans un temps total de 22' depuis Annemasse.

Pourtant les statistiques transfrontaliers d’Asse Agglo nord avoisinent les 15 000 frontaliers, la moyenne de fréquentation sont de 7 voyageurs jour par train pour une circulation de 48 TER/jour de la liaison SNCF Genève EV.

 

Ceci nous interpelle, comment on déplace à ce jour les 15000 frontaliers d    "Annemasse Agglo" ? 

voir lien: Annemasse Agglo Transports 

 

Position de l’AGFUT-DTC 74

 

Nous regrettons le choix d’un pôle urbain au centre ville (Deffaugt) défavorisant les usagers venant de Gaillard, Ambilly, Vétraz Monthoux, Cranves Sales, sur les directions gare routière et ferroviaire. Il est inconcevable que les usagers doivent se déplacer de 500 mètres à pied avec leurs valises pour prendre un train grande ligne SNCF –TGV, ou réutiliser une nouvelle correspondance en utilisant le BHNS, pas très pratique à notre goût pour les personnes âgées.

Nous implorons également au mauvais résonnement des élus d’Annemasse, qui conseillent aux élus de Gaillard, d’allez en aval prendre une correspondance RER à 1.5 kms , vers la gare de Chêne Bourg en Suisse, pour revenir en amont sur France  reprendre un TER pour Thonon, Annecy, Lyon, Paris, Marseille, alors que la ville centre de Gaillard se trouve à moins de 2.5 kms des pôles gare SNCF et routière d'Annemasse.

Tout ceci ne fait pas très sérieux pour les étudiants en fin et début de semaine de passer par la suisse pour regagner leurs universités à Thonon, Annecy, Grenoble, Lyon. C’est une initiative à reprendre sa voiture pour accompagner les jeunes à la gare.

Nous insistons qu’il y a une bifurcation du tram au rond point de la rue de la zone, rue du Parc pour remonter l’avenue Emile Zola, vers la gare SNCF et Routière.

 

Des conséquences ?

 

La rencontre avec Mr Jérôme Lavenier, directeur de la TP2A, nous a démontré l’importance des directions des élus d’Asse Agglo, de mettre tout en œuvre pour réussir son déplacement des TC. Le choix des tracés a été minutieusement analysé par les techniciens. Dans son dialogue, il nous a démontré que l’impact du projet reste le pôle de liaison entre Tram et BHNS sur la place Jean Deffaugt centre ville, en plus des lignes urbaines de l’Agglo. 

Le futur réaménagement des transports de l’Agglo d’Annemasse concernant les études en projet, est que l’on veut favoriser les rabattements TC sur le pôle Gare par bus en site propre (couloir), dans un sens d’encourager les frontaliers à passer par le pôle CEVA. Si ce projet reste, les usagers n’aiment pas les ruptures de charges qui occasionnent des correspondances et des temps de déplacements trop longs par rapport à la voiture.

Sauf erreur de notre part, les coûts des aménagements des TC sur l’Asse -Agglo, comme les investissements des travaux ne sont pas démontrés ! 

Mettre en place le TC transport en site propre, est ce que la ville est conçue pour cela ! Nous, nous estimons qu’elle est trop petite pour seulement 35 000 habitants et 70 000 habitants  pour la Com d'Agglo mités dans de nombreuses communes .

Selon les informations « CERTU » il serait d’équilibrer les dépenses et les recettes de la gestion d’un tram soit pour un minimum 150 000 habitants. Nous ne sommes pas certains de l’initiative, alors que les temps de déplacements resteront toujours trop longs, comme de nombreuses ruptures de charges. 

Comme on nous l’a laissé entendre, la meilleure façon d’utiliser les TC, en particulier le tram, c’est de perturber la circulation route de Genève, les résidents utiliseront le tram ! Une atteinte à la liberté de circuler, en premier lieu pour les résidents. Nous disons, pas de projet de tram sans un design concret des dessertes riveraines et urbaines.

Les élus d’Asse Agglo ont décidés des choix comme des tracés.

 

Réflexion ! un transport en site propre 3 fois moins cher que le tram

 

A 25 Millions le Km de tram, est ce que la ville d'Annemasse, avec ses 35 000 habitants a t'elle les moyens de s’offrir la prolongation du réseau TPG (Transports Publics Genevois) de Moëllesulaz (frontière avec Genève) Annemasse centre et terminus au lycée des Glières  pour une longueur de 3.500 Km. Un coût d’investissement de 62.5 Millions pour une première tranche jusqu’au centre ville et 87.5 Millions si prolongation.

Ce tram urbain sera, quoique que l'on dise, un déplacement lent: soit 45’ pour se rendre à la gare de Cornavin.
De plus, il sera en concurrence avec la liaison CEVA et son  RER qui devrait lui mettre 22’ pour rejoindre Cornavin.

Bon nombre de communes, qui composent la Com' d'Agglo "Annemasse Agglo", sont déjà positionnées à proximité d’un réseau routier plus compétitif, pour se rendre dans le Canton Genève, s'il était en site propre.

La société civile s’interroge sur le management des collectivités locales, de plus en plus sollicitées pour répercuter le montant de leurs investissements sur nos impôts locaux. De plus des projets n’ayant pas l’assurance d’une réussite de cet investissement.

A t’on regardé d’autres solution, moins onéreuse, comme le transport en bus en site propre reconnu comme coûtant 3 fois moins au km que le tram !

 

Voir aussi lien :  Annemasse Agglo – PDU "plan déplacement urbain"

  

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by AGFUT - DTC 74 - dans Annemasse Agglo Transports
commenter cet article

commentaires

JOLY-ALLAIN 19/07/2013 20:31

Pour rajouter quelques propos à vos commentaires sur le tram et son parcours assez étonnant je précise que les commerçants de la Rue des Voirons , dont je fais partie , sont totalement contre ce projet assez hallucinant puisqu'il est proposé un double passage de tram dans une rue minuscule et commerçante ce qui signerait la mort de ces commerces étant donné la dangerosité du passage des trams . Cette rue fait 10 m de large ce qui donne une idée de l'occupation des trams dans cette rue alors que la rue juste derrière , la rue du Mont-Blanc offrirait une largeur beaucoup plus grande et est moins commerçante . Monsieur Borel prétend que c'est un choix politique !!!! bien entendu ces messieurs souhaitent que le tram monte sur le Perrier mais se moquent pas mal des commerçants qui , eux , risquent de tout perdre dans cette histoire . Nous ne sommes pas contre le tram mais contre ce parcours .... et nous entendons bien manifester notre désaccord au cours des mois qui viennent si ce projet est confirmé , ce qui semble remis en cause par Berne , merci la Suisse !!!
LES COMMERCANTS DE LA RUE DES VOIRONS

Présentation

  • : Avenir Transports Hte Savoie
  • Avenir Transports Hte Savoie
  • : Collectif de propositions et réflexions sur les transports en communs
  • Contact

Recherche