Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2017 6 18 /02 /février /2017 16:42

Les Savoie usines à pognons !

Les flux de circulation restent inchangés depuis 2012, pour les touristes qui redescendent des stations au mépris des populations en fond de vallée, elles, sont dans l’obligation d’appliquer les règlements pour lutter contre la diminution des pollutions locales.

Voilà qui nous interroge encore et encore pour des décennies à venir sur l’irresponsabilité des directeurs de stations, des offices de tourisme, des élus, des collectivités n’ont qu’à faire des pollutions engendrées par tout ce monde que l’on fait venir, dans leurs seuls intérêts financiers les investissements de leurs collectivités.

L’Etat, lui, incapable de gérer cette situation principalement sur les déplacements des personnes au tout autoroutier. On ne veut pas voir les infrastructures ferroviaires existantes sur des vallées qui deviennent un mitage de grande agglomération (270 000 habitants en basse saison et 600 00 habitants en haute saison). On ne prescrit pas de rechercher d’autres formes de mobilité sur un département 74 ayant des flux de migration de 10% par année, soit 10 000 véhicules de plus.

On pourrait ajouter les 100 000 pendulaires frontaliers et encore les 40 000 suisses résidants illégalement sur les Savoie qui augmentent considérablement les flux vers le Canton de Genève en plus des pollutions, aussi au seul intérêt des fonds frontaliers (250 M€)

Le Canton de Genève n’a pas l’intuition non plus, bien que responsable des flux à rechercher des solutions pérennes avec l’Etat français pour solutionner le trafic pendulaire vers son Canton.

L’arrivée du Léman Express en 2019 ne changera rien, aux problématiques des flux, puisque aucune amélioration significative des temps de trajet et cadencement ce que l’on connaissait hier ou avant travaux du CEVA.

QUEL AVENIR pour le PLAN de PROTECTION de l’ATMOSPHERE (PPA) de la Vallée de l’Arve ?

 

Actuellement, la zone définie du PPA, se trouve dans le rouge, puisque nous dépassons les normes de pollutions admises par l’Union Européenne, plusieurs semaines par an.

En conséquence, l’UE  pénalise financièrement la France  d'une amende forfaitaire de 30 millions d'euros à laquelle il faut ajouter entre 300000 et 700000 euros d'astreinte par jour pour non respect des normes.

A ce jour sur la Vallée de l'Arve on pointe du doigt le chauffage au bois des particuliers qui émette 87% des pollutions (particules fines) (PM10). Toujours aucune disposition concernant le développement des transports collectifs, alors que les statistiques montrent que les pollutions (oxyde d'Azote (NOx) sont du  à 51 % aux déplacements des résidents et 45 % aux déplacements routiers et des transports marchandises. Un polluant, le PM10 les plus tenaces et les plus dangereux pour la santé des jeunes et des seniors, invisible à l’œil nu à cause des inversions de température au moment des hautes pressions atmosphériques. 

Nous subissons une démographie galopante du fait du développement économique de notre région, en comparaison d’autres régions françaises et pays européens en chute libre.

Ceci va impacter les taux des pollutions plus importantes, dus à plus de déplacements. Et pourtant nous devrons rester en dessous de ces taux si nous ne voulons pas être atteints dans notre santé et notre bien être.

Les projections actuelles de la démographie (1.4%) annoncent d’ici une décennie une population dans la vallée de l’Arve de 453 000 habitants pour 790 553 dans ½ siècle et 1 584 227 dans un siècle pour la seule vallée de l’Arve. Et nous ne prenons pas en compte le Grand Genève à  1.200.000habitants d’ici 20/30 ans.

Est-ce que les « mesurettes » anti pollutions prisent récemment pour la zone PPA suffiront-elles ? Nous en doutons très fortement au vue des propositions faites pour le développement des transports en commun.
Nos concitoyens doivent radicalement changer de comportement
en terme de transports et exiger de nos élus des transports en commun (rail, bus, téléporté, covoiturage etc…) efficaces et prioritaires sur tous les axes.

Idem pour les touristes qui devront être très fortement incités à venir dans notre région en transports en commun.

Pour cela : stations, Conseil Général, Région Rhône Alpes et transporteurs (rail, route.) doivent engager un travail de fond pour offrir un tourisme véritablement durable.

 Lien: http://agfut-dtc.74.over-blog.com/article-plan-protection-atmosphere-ppa-les-mesur-113432561.html

 

 

 

Sans transport collectif, les déplacements domicile travail sont la causent des pollutions locales
Sans transport collectif, les déplacements domicile travail sont la causent des pollutions locales
Sans transport collectif, les déplacements domicile travail sont la causent des pollutions locales
Sans transport collectif, les déplacements domicile travail sont la causent des pollutions locales

Sans transport collectif, les déplacements domicile travail sont la causent des pollutions locales

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Avenir Transports Hte Savoie
  • Avenir Transports Hte Savoie
  • : Collectif de propositions et réflexions sur les transports en communs
  • Contact

Recherche