Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 09:03

La Communauté d’Agglo "Annemasse Agglo", avec son projet de la prolongation du tram 12 à double voies des TPG (Transports Publics Genevois) Moëllesulaz – Lycée des Glières Annemasse, ne desservira pas le pôle gare SNCF et routière autocars de l’agglomération d'Annemasse  (70 000 habitants)

Elle supprime également un réseau routier compétitif en voiture, en l'occurrence la D1205 Chamonix - Genève 14500 véhicules jour, route de Genève entre Annemasse et la douane de Moëllesulaz, sans offrir un nouveau tracé.

 

Nouveau-tram.jpg

 

Il nous paraît utopique et serait unique en France qu’un transport public (Tram) ne desserve pas un pôle multimodal d’une gare SNCF et routière (5000 v/j). Il pénaliserait 1/3 de l’Agglo à ne pouvoir prétendre à des accès directement avec ce pôle multimodal vers des destinations nationales et internationales.

Incohérent et incompétent de la Commission transport de l'Agglo de conseiller à la population de Gaillard (12000 habitants) à passer chez nos voisins suisse pour utiliser le RER (en aval) et ensuite revenir (amont gare d'Annemasse) sur France pour accéder à une correspondance avec le TER, pour les destinations d' Annecy, St Julien, Thonon, St Gervais, Lyon, Paris. 

 

En détail, la C. d’Agglo "Annemasse Agglo", suggère à la ville de Gaillard (*), pour compenser le manque de l'accès du tram vers le pôle gare SNCF d'Annemasse de se déplacer, en gare de Chêne Bougerie (**) avec des correspondances TPG, sur le territoire suisse distant de 1,5 Kms, ensuite revenir par le RER -CFF Ceva vers la gare d’Annemasse (Le temps estimé de la proposition est de 19 minutes de trajet avec deux ou trois ruptures de charges)

C’est de l’incompétence humaine, qui n’est pas dans la nature de l’homme de fonctionner dans le sens inverse.

 

La population de Gaillard (12000 habitants et d’Ambilly (6000 habitants), sont les principales pénalisées,

Le tram traversera les localités, pour une destination opposée à la gare, avec pour terminus le Lycée des Glières.

Le centre du Perrier  (10 000 habitants) lui est situé à 750 mètres du Lycée des Glières dernier arrêt et laissé pour compte !

Depuis Moëllesulaz, le tram serait distant que de 2.5 kms de la gare SNCF d'Annemasse et routière en passant par le route Emile Zola, soit un temps estimé de 8 minutes  de déplacement pour une seule rupture de charge contre 19' par la proposition suisse.

 

Les responsables de la Communauté d’Agglo d’Annemasse proposent des transports dans l’insuffisance.

 

 

Diapositive1

Tracé tram gare d'Annemasse 

 

 

Diapositive2 

 

 

Lire également lien : Transports Agglo Annemassienne

(*) Réf  départ de la Mairie de Gaillard +750 mètres    

 

Deux simulations                                     

(**)

·          Prendre le Bus N° 1 Lycée Jean Monet gare de Chêne Bourg , cadencement toutes les 40 minutes à l’arrêt Moëllesulaz, temps déplacement 5 minutes gare Chêne -Bourg

·          Temps d’attente du RER cadencement toutes les 10 minutes

·          Déplacement en gare SNCF Annemasse  4 minutes

·          Soit un temps total de 19 minutes

ou 

·          Avec le tram 12 départ gare de Moëllesulaz, cadencement à 7 minutes, déplacement à l’arrêt de Place Favre à Chêne -Bourg, 6 minutes remonter à pied vers la gare de RER de Chêne Bourg (5’)

·          Temps d’attente du RER cadencement toutes les 10 minutes

·          Déplacement en gare SNCF Annemasse 4 minutes

·          Soit un temps de déplacement de 25 minutes

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by AGFUT - DTC 74 - dans Annemasse Agglo Transports
commenter cet article

commentaires

ESPOIR74 03/12/2011 00:00

Ambilly, Gaillard, des communes qui vont participer au financement du CEVA et du tram......... mais très compliqué de rejoindre la gare d'Annemasse !

Sans compter toutes les nuisances sonores et les déviations du trafic de la route de Genève vers d'autres rues parallèles !!!

Il sera donc plus simple et plus rapide d'habiter Reignier pour bénéficier du réseau de transports en commun !!

merci les élus d'Annemasse-agglo !

Henri-Claude GUY 26/09/2011 22:02


Que de questions ! Le constat est simple : depuis la nuit des temps, le développement urbain s'est fait le long des voies de communication, que ce soit la mer, le fleuve ou la route. Or,
nos chers élus, pour d'obscures ou d'inavouables raisons , ont privilégié développer la ville et rien qu'elle. La route ou le rail ne rapporte rien ou peu à la ville comparé aux différentes taxes
perçues sur la construction. Il ne faut pas croire qu'ils soient bêtes, incompétents ou malintentionnés non, ils sont seulement intéressés... pour leur ville, bien sûr !
Ou bien, pourrait-on les taxer de négligence puisqu'ils connaissaient l'accroissement de la population et celui des déplacements (2% par an pour l'automobile), ou alors d'impuissance à apporter des
solutions à ces problèmes ?

Toujours est-il qu'il est urgent pour les décennies à venir de définir des corridors de communication dans toutes les études de développement urbain notamment dans le Projet d'Agglomération
Franco-Valdo-Genevois, qu'ils soient dédiés à la route, au rail, aux vélos et aux piétons. Il y a 40 ans, des villes comme Colomiers (31) ont anticipé ce développement et si initialement il y avait
les 2x2 voies, maintenant il n'y a plus qu'une 1x1 voie pour les autos, l'autre 1x1 voie est réservée aux autre modes de déplacement. Dans ce cas le corridor existait il n'a suffit que de modifier
la répartition de son usage.
Rien de tel chez nous. On nous propose 1 seul projet :Un pôle multimodal cul-de-jatte sans projet d'extension à moyen ou long terme. Il suffisait de renoncer à la ZAC sud-ouest (mais alors, où
donc mettre le palais d'agglo?) pour avoir de l'espace pour le tram via la route de Genève, avec l'extension dans les décennies en direction de Bonne (P+R et navette pour Findrol (en attendant)
.

La pluralité des modes de déplacement (je ne parle pas de la source d'énergie) est une absolue nécessité sauf vouloir vivre dans l'utopie. Tout ne peut être fait en train, ni à pied, ni à vélo.
A moins de proposer l'engluage sur place de la population. Il y a l'eau, l'électricité, le chauffage collectif et aussi la culture, l'information par internet et la télé, et déjà le télétravail.
Avec un peu de progrès technologique et de vision futuriste appelés de leur vœux par certains, l'alimentation emboîtera le pas ainsi que l'air (la vie en bulle!) . Pourquoi donc se
déplacer ? le virtuel est déjà un acquis, reste à le développer.
Et c'est moins cher que de construire des voies ferrées ou des routes.

Henri-Claude GUY


LACOUR 23/09/2011 11:08


BOnjour,
Comment peut on arriver a un tel niveau d'incompétence ? Qui sont les responsables de cette situation qu'ont les dénonces aux Ministères concernés ?
Ceci est inadmissible !!!
Cordialement
Philippe LACOUR


Présentation

  • : Avenir Transports Hte Savoie
  • Avenir Transports Hte Savoie
  • : Collectif de propositions et réflexions sur les transports en communs
  • Contact

Recherche