Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2009 6 18 /07 /juillet /2009 09:24

 

lien: Le TONKIN en attente d'un projet

 Adhepe tonkin pétition

L'association Adhepe "Association dévelopement harmonieux de l'Est du Pays d'Evian" communique de l'enquête publique DTA : 173 signatures pour le "Tonkin"  et  833  s'opposent (article ci joint)

 

La ligne ferroviaire de 19 km entre St Gingolph (frontière franco suisse) et Evian, appelée plus précisément «le Tonkin» n’est plus exploitée par la SNCF pour les voyageurs depuis 1967. Une association « Rive Bleue Express » a maintenu la destination entre ces deux pôles pour les touristes pendant toutes ces années. En 1988 la SNCF a mis fin à l’exploitation du transport fret condamnant du coup l’exploitation RBE.

Il serait important d’expliquer les enjeux pour réouvrir cette ligne. Actuellement chacun y va d’un intérêt personnel ou politique. Les transports sont avant tout citoyens. Construire un projet durable en incluant tous les paramètres d’une vraie liaison ferroviaire avec RFF, la SNCF, la Région Rhône Alpes, la C.C du Pays de Gavot, le Conseil Général, la Suisse, le canton du Valais, les associations civiles en particulier l’avis des citoyens.

 

La Région Rhône Alpes a présenté en juin 2006 un projet Somaly, pour l’ouverture de la ligne pour des navettes touristiques entre St Gingolph et Evian.

http://agfut-dtc.74.over-blog.com/article-22279025.html

Ce projet reflète la politique du groupe des « Verts » de la Région RA pour valoriser une liaison transport sur une période juin à septembre, avec du matériel diesel, en rafistolant le réseau RFF actuel.

 

Actuellement cette liaison ferroviaire par la rive gauche du Léman est reliée par une pression médiatique des suisses Valaisans pour ouvrir cette portion, qui n’a aucun intérêt touristique, si non desservir quelques petits villages entre  Monthey et Evian. Le site sur France est prisonnier entre la montagne, la RN 1005 et le lac Léman.

Il faut informer que les usagers eux seront, confrontés, aux ruptures de charge à cause d’une ligne non électrifiée. Elle ne représente rien de bien intéressant pour des pendulaires domiciles travail s’il n’y a pas une ouverture à l’année. Ils auront les tracasseries de retrouver des transports en mutimodalité pour regagner leurs activités professionnelles.

Actuellement il y a un service d’autocars, exploité par les autocars Frossard, ligne régulière N°131 du CG 74 pour les étudiants. Il serait dans un premier temps intéressant de configurer les horaires d’autocars avec les autocars RER suisse arrivant en gare CFF de St Gingolph pour un transfert de voyageurs vers Evian et vis et versa.

 

L’association des usagers et développement des transports de la Hte Savoie (AGFUT- ADTC 74), estime que l’ouverture de la liaison Evian St Gingolph n’est pas une priorité dans l’immédiat. Nous soutenons de préserver le rail existant, pour autant qu’un projet de réouverture soit valorisant et rentre dans un développement durable des transports nationaux et internationaux.

 

Nous estimons que le projet présenté par la Région RA, n’est pas assez ambitieux dans les objectifs à long terme. Un cahier des charges avec un équipement approprié pour y voir passer des trains grandes lignes et également un tonnage  de la Suisse en France, par le Simplon devrait être pris en compte. Une réhabilitation complète du réseau RFF rail, ballast, électrification de la ligne, signalisations, remise en conformité des ponts, viaducs, tunnels, aménagement des passages à niveaux vont fortement augmenter l’investissement. Estimation 2009 (100 M€) uniquement pour le rail + la mise à niveau des signalisations, des ponts, des tunnels, stations, passages à niveau, matériels roulants voir encore 150 M€ à 200 M €

 

La réouverture du Tonkin, demande le doublement de la ligne RFF Evian -Annemasse

Le département de la Hte Savoie reste le plus faible de France en fréquentation transport interurbains entre TER et autocars tous confondus, nous arrivons à 1,5% d’utilisateurs pendulaires. Ce qui n’est pas fait pour pavoiser le besoin d’une liaison qui n’intéresse pas particulièrement les Hauts Savoyards.

 

Du Valais " Monthey " à Genève plus rapide par  Lausanne

 

En attendant les déplacements ferroviaires de Monthey à Genève seront plus compétitifs par Lausanne que par Evian, ceci pour différentes raisons (exemple Monthey – Genève Cornavin (1h40) que par Monthey-St Gingolph-Thonon Annemasse-Genève Cornavin (2h à 2h15) avec le CEVA (exemples Monthey – St Gingolph (bus) 30’- St Gingolph –Thonon (bus) 50’- Thonon Annemasse (TER)  30’ - Genève Cornavin TER  22 ‘

 

CFF améliore les temps de trajet de 13 minutes en 2012 depuis le Valais via Lausanne !

 

Sur le ferroviaire nous souhaitons que l’on reporte les efforts sur les projets de la métropole franco genevoise.
lien CEVA + (plus) 

 

 

Amancy le 1 juillet 2009

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Henri 14/10/2014 18:57

Voilà un article peu fondé et faux. Les Hauts-Savoyards empruntent beaucoup les transports en commun, désirent le retour de ce train et surtout a long terme cette exploitation se révèle nécessaire et moins cher qu'un exploitation hasardeuse, longue et peu confortable par autocar.

Hervé 15/10/2014 09:36

Bonjour Monsieur Henri
Les savoyards empruntent peu les transports collectifs. Les statistiques de fréquentations transports 2013 tout confondu (TER et Lihsa) représentaient 2 % de la population du département. (780 000 habitants
Devant ce manque la Région RA, société organisatrice des transports TER, remplace les trains en heures creuses par des autocars qui sont 10 fois moins coûteux que le train TER.
A votre avis, est-ce qu’il faut continuer à payer les déficits, ou trouver des solutions pérennes à la mobilité
Sur d’autres départements de la région RA les lignes TER représentent seules 5% de la fréquentation.

Présentation

  • : Avenir Transports Hte Savoie
  • Avenir Transports Hte Savoie
  • : Collectif de propositions et réflexions sur les transports en communs
  • Contact

Recherche