Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2015 4 12 /03 /mars /2015 10:42

L’information, parue dans Le Messager du 28 février 2015, annonçant l’avancement des projets de la Communauté de Commune Arve et Salève (CCAS) pour la création du  pôle multimodal de la gare de Reignier-Esery, pour 2019, ne peut que nous réjouir.

Concernant les investissements de la CCAS, il serait opportun de réaliser aussi des études en fonction des besoins prioritaires, et non pas supposés, des usagers.

Ne pas faire des investissements pour le développement des transports collectifs ET des aménagements routiers en même temps ou presque. On sait, dans ce cas, que c’est la route qui reste majoritairement utilisée.

Si on regarde la carte du bassin genevois, utiliser le train depuis la gare de Reignier pour se rendre directement à Genève, Carouge, Meyrin, et l'Aéroport via la gare d'Annemasse, nous nous apercevons que cela devient une destination excentrée avec un trajet sinueux en passant par Carouge donc trop long.

 

Quelques informations parues dans cet article nous semblent, à priori, trop succinctes et pas très techniques ce qui ne manque pas de nous interroger.

L’accessibilité de la gare SNCF-TER de Reignier- Esery, ne nous semble pas être prise en compte. Cette gare est excentrée par rapport au centre et aux zones périphériques de plus en plus urbanisées (au détriment des terres agricoles). Ne faudrait-il pas, en conséquence, prévoir des zones piétonnes cyclables et accentuer le transport TAD de rabattement pour arriver facilement à cette gare ?

 

Nous ne croyons pas que la date indiquée par la presse de «2019 » dans cet article par le maire Mr. Ciclet et non soit tenable au vue des retards divers et nombreux. « Quant à la fréquence actuellement envisagée d'un train par heure et par sens, en période de pointe, et d'un train toutes les deux heures par sens en période creuse, « Pour 2019, cela semble compliqué d'améliorer davantage la fréquence des trains. Il faudrait gagner près de quatre minutes entre La Roche-sur-Foron et Annemasse pour espérer des avancées » Ceci  nous semble trop faible pour pouvoir attirer du monde et remplir les trains. C’est toutes les demi-heures qu’il faut arriver, au moins en période de pointe (6h-8h et 17-19h), à faire partir un train de cette gare.

 

Nous aimerions apporter quelques précisions par rapport à cet article :

  • Il n’y aura pas de liaison CEVA (Cornavin Eaux Vives Annemasse) qui passera à Reignier. Le CEVA est, uniquement, une liaison CFF (Chemin de Fer Fédéral suisse) entre les gares de Genève Cornavin, Eaux-Vives, Annemasse sur un réseau à double voies avec l’appellation RER. (Rapide Express Régional)
  • On se demande comment ce RER Franco-Valdo-Genevois ou le Réseau Express Grand Genève (REGG) pourrait fournir des liaisons rapides sur un réseau RFF (France) à voie unique ! Les RER circulant en en région parisienne circulent sur 2 voies.
  • Le cadencement prévu par le cahier des charges RFF pour 2019 serait au maximum de 6 TER / heure de pointe entre La Roche sur Foron et Annemasse dont 4 arrêts en gare de Reignier.
  • Il faut savoir que les temps de trajet entre Annemasse et La Roche sur Foron ont été ramenés depuis 2010 à 16 minutes contre 20 minutes dans les dernières décennies, grâce à l’application de l’horaire cadencé mis en place par la Région Rhône Alpes.
  • Ce qui veut dire que les temps de trajet TER resteront inchangés avant et après la liaison CEVA pour les usagers de Reignier jusqu'à Annemasse soit 9’.
  • Sur la liaison CEVA, il faudra encore compter 22’ de trajet RER via Carouge Bachet, en plus des 5’ minimum pour un rebroussement d’un train direct et 8’ avec un changement de rame en gare d’Annemasse, pour arriver à la gare de Genève Cornavin soit un total de 36’ et 39’ depuis Reignier.
  • Nous avons connu, il y a deux décennies en arrière, des temps de trajet de 24’ entre Annemasse et Genève Cornavin avec la ligne de Genève Eaux Vives soit 7’ de TER et 16’ de tram TPG.
  • La réussite de la liaison CEVA - RER des CFF sera effective si, et seulement si, cette liaison offre un gain de temps de trajet suffisant. Ce qui ne semble pas réellement se dessiner.
  • Dire que le temps de trajet actuel pour rejoindre Genève est de 1h30 est faux. C’est plutôt 45’.
  • Nous comprenons que certains veuillent faire du dumping pour « vendre » le CEVA afin d’attirer les genevois (et leur manne financière) à Reignier afin d’amortir les gros investissements sur la commune. La ville vient de doubler son nombre de frontaliers (2182) qui en font la plus forte progression en vallée de l'Arve.
  • La fréquentation des transports collectifs, depuis Reignier, est très faible (TER et la ligne Transalis T73).
  • Pour le franchissement des voies en modes doux, nous ne sommes pas favorables à une passerelle, mais pour un passage souterrain (plus facile pour les vélos, personnes à handicaps, poussettes…). Et des accès aux quais en pente douce  pour mobilités réduites.
  • Nous proposons d’aménager l’accès à la gare de Reignier, dans les deux sens des TER, avec un cheminement piétons/vélos de et vers les P+R
  • La dangerosité du passage à niveau à proximité de la gare pose problème pour les usagers de la route, les piétons, les vélos etc.…

En parallèle on oublie de dire que la CCAS et le CG 74 vont aussi investir pour améliorer la route D2 entre Reignier et Etrembières.

Les travaux de sécurité pour les suppressions des passages à niveaux aux alentours du Pont de Viaison, Etrembières et Reignier (4) vont rendre la circulation automobile encore plus fluide dans les prochaines années. .

Ceci rendra les déplacements individuels en voiture plus compétitifs pour aller à Carouge, Meyrin, Genève et l'Aéroport (15’ à ce jour) Donc, cela engagera les usagers à toujours prendre leurs voitures.

Nous savons qu’il n’y pas eu de choix, puisque la liaison CEVA nous a été imposée, indirectement, par les élus genevois.

 

Le CEVA+ lui, aurait permis le doublement des voies RFF, en passant par Bossey, Collonges/Salève, St Julien offrant ainsi des liaisons directes et un gain de temps appréciable, en plus d’une meilleure harmonisation du réseau ferré pour la Hte Savoie. Seul le futur le dira, puisque le « Shunt »(supprimant le rebroussement des trains vers Annemasse) d’Etrembières devrait, enfin, voir le jour et  solutionner un point noir de l’axe ferroviaire international direct entre St Gervais les Bains, Bellegarde, Paris et Londres dans le prochain Contrat de Plan Etat Région-CPER ce qui donnerait une plus grande valeur à la gare de Reignier Esery.

 

Nous aimerions qu’il soit également questions de bus en sites propres. Miser sur le seul train ne suffira pas à réduire le nombre de voitures. Surtout dans une région en forte progression démographique.

 

Pôle multimodal de Reignier-Esery "vérité"
Pôle multimodal de Reignier-Esery "vérité"

Partager cet article

Repost 0
Published by Avenir Développement Transports 74 - dans RER Franco Valdo Genevois
commenter cet article

commentaires

ROBERT 29/11/2015 19:21

on voit que les personnes qui écrivent ces articles, n'utilisent pas leur véhicule en heure de pointe pour se déplacer dans Genève et alentours. Il faut beaucoup de temps pour se rendre à nos lieux de travail. Des bouchons en permanence le matin.
Reignier est vraiment loin de se rendre compte de la réalité. Pas de transports en communs. Il y en a si peu et surtout mal desservis que personne ne peut les prendre.
Allez soyez enfin à la page. Pas de CEVA, c'est comme l'ADSL, il y a quelques années, il a fallu se battre pour l'avoir.

Avenir Développement Transports 74 30/11/2015 09:26

Chacun établit son trajet domicile travail en fonction de ses propres paramètres personnels. Pour rendre des destinations compétitives depuis Reignier, vers le centre Genève, en plus des TER, la ligne Transalis T73 , on peut se retourner vers le pôle de Findrol P+R avec la ligne Transalis T74 directe, place Dorcière en 42'. En 2019 avec le Léman Express compter 36' direct et 42' avec correspondance

Présentation

  • : Avenir Transports Hte Savoie
  • Avenir Transports Hte Savoie
  • : Collectif de propositions et réflexions sur les transports en communs
  • Contact

Recherche