Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2014 1 08 /12 /décembre /2014 08:51

La liaison CEVA (Cornavin-Eaux vives-Annemasse)

La situation des travaux sur le territoire suisse entre la gare de Cornavin et la frontière (14.3 Kms) (estimé à environ 1,3 milliard d’Euros) sont financés à 55% par la Confédération et à 45% par le canton de Genève.

Les travaux sur territoire français de la frontière à la gare d’Annemasse (1.9 kms), y compris l’automatisation de la gare RFF d’Annemasse et les axes de circulation RFF (La Roche sur Foron, St Gervais, Evian, Bellegarde) pour un montant total de 244 millions d’Euros. Le financement par la France (Le CG 74, la Région Rhône-Alpes, Etat (RFF) et les Coms’coms)

 À l'exception de l'aménagement de la voie alimentée en courant 15 000 volts suisse en gare d'Annemasse (environ 16 millions d’Euros) par les CFF.

 

Gare d’Annemasse

Les travaux de la gare (hors financement Ceva) s’élèvent à 40 millions d’€, l’Agglomération d’Annemasse vient d’approuver l’investissement de 11,75 millions d’€.

Il reste à convaincre d’autres collectivités locales (Cluses, Sallanches, St Gervais, La Roche et le Chablais etc.) de participer au financement du RER FVG.( non de la gare d’Annemasse)

Nous apprécions à l’AGFUT-DTC 74, que la ville d’Annemasse, seul commanditaire du projet, Mr Dupessey, maire d’Annemasse, Conseiller Régional PS, devrait utiliser ses propres fonts frontaliers pour payer cette gare, les communes de la vallée de l’Arve n’ont pas le privilège, elles, de toucher les fonds frontaliers (pour mémoire la seule ville « Annemasse Agglo » en 2013, soit 22 millions d’€ de fonds frontaliers par année!)

 

En attendant les temps de trajet pour le domicile travail, ne pas compter d’amélioration depuis la Vallée de l’Arve, Annecy et Evian, nous nous retrouvons avec aucun progrès de ces destinations et la même configuration de temps de trajet des années 2007 pour arriver à la gare de Genève Cornavin ce que l’association des usagers « AGFUT 74 » a vivement dénoncé depuis une décennie.

 

OU est le progrès !  400 millions pour rien !

http://agfut-dtc.74.over-blog.com/2014/10/mobilite-hte-savoie-400-millions-pour-rien.html

Sans tenir compte de l'achat du matériel par la Région RA, environ 200 millions d'euros 

Les précurseurs du CEVA Mrs Robert Crame(Conseiller aux Etats de Genevois Vert)  et Robert Borrel (Ancien Maire d’Annemasse, Président de la Com d’Agglo « Annemasse Agglo », Président de l’ARC (Association Régional de Coopération) juraient à l’époque dans les année 2007, que le CEVA serait la solution des transports transfrontaliers. Aujourd’hui avant la mise en place de ce réseau les cheminots (Réunion du 6 décembre 2014 à Annemasse) annonce que 60% des déplacements actuels dans les TER sont hors travail.

Ce qui place les transports domicile travail en TER , en position très en dessous de ce que l'on veut nous dire.

Avec une statistiques de 267439  passages transfrontaliers /jour en 2018. nos études de 2013, démontraient que la liaison CEVA, ne représenterais une statistique de 1.87% de flux transfrontalier /jour.

Les élus de la Région FVG , nous auraient-ils lmentis ? 

On rique également de voir la facture doublée des 244 millions d'euros coté français, puisque en france, il en est ainsi entre l'appel d'offre et la réalité.

Nous souhaitons des projets "pertinents""cohérents" et éviter des gaspillage d'argent publics 

Partager cet article

Repost 0
Published by Avenir Développement Transports 74 - dans CEVA (Cornavin Eaux Vives Annemasse)
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Avenir Transports Hte Savoie
  • Avenir Transports Hte Savoie
  • : Collectif de propositions et réflexions sur les transports en communs
  • Contact

Recherche