Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2014 2 28 /10 /octobre /2014 19:40

On se déshabille toujours devant la Suisse: L’absence de coordination entre les différentes strates d’élus Français (Communes - Coms’coms -Conseil Général et Régional, voire Etat) entraine une déperdition d’énergie et d’argent sans pour autant obtenir des résultats satisfaisants en matière de transports collectifs.

Nos élus de la Hte Savoie, tous confondus, en dehors des Coms’ coms Annemasse -Agglo, Genevois, Pays de Gex, SIAC (2000-2006) n’ont pas, où n’on pas été mis devant le fait accomplit, semble-t-il, afin de réfléchir, avec une vision d’ensemble, cohérente, de long terme, liée aux problèmes des dessertes ferroviaires du département 74.

Depuis plusieurs décennies, le « shunt » d’Etrembières est inscrit dans un contrat Etat- Région. Mais rien n’est fait, alors que le gain de temps estimé, grâce à ce « shunt », est, à minima, de 27’ entre, entre St Gervais les Bains et Bellegarde.

Réseau de Ferré de France (RFF) avec l’arrivée de la liaison CEVA, fait de la gare d’Annemasse son PC de l’automatisation des lignes vers Bellegarde, Evian, La Roche sur Foron, St Gervais, en plus de l’arrivée du RER CFF de Cornavin suisse).

Cet investissement fera l’économie des fermetures des gares françaises de Reignier, Bonneville (*), Marignier, Magland, Sallanches, Valleiry, St Julien en Genevois, Machilly, Bons en Chablais, Perrignier, grâce à l’automatisation des croissements par RFF et la distribution automate de la billetterie TER-SNCF-Région RA. (Les gares commerciales SNCF restant ouvertes seront Annemasse - St Julien en GE ! - La Roche sur Foron - Cluses - St Gervais, Thonon les Bains, Evian)

En attendant, les usagers, eux ne bénéficieront d’aucunes améliorations sur les temps de déplacement. (Clé de la réussite de la mobilité)

L’investissement de la liaison CEVA concernant les deux kms RFF de la partie française y compris les aménagements vers Chablais et Faucigny sont estimés à 235 M € sur la totalité du projet ne dopera pas autant à ce que certains veuillent bien le dire le transport ferroviaire en Ht Savoie.

 

Un mauvais calcul !

  • Avec 463 millions € (notre étude d’estimation) cela permettrait
  • De doubler la ligne Longeray/Bellegarde –St Gervais et, ainsi, d’être tranquille pour de très nombreuses décennies.
  •  De créer le « Shunt » d’Etrembières pour gagner 27' par trajet.
  • De mettre en place un véritable réseau RER avec des cadencements à 4 RER /heure dans la vallée de l’Arve en connexion avec le réseau Suisse (Bossey).
  • De réduire les temps de déplacement de 25%.
  • Offrirait un accès direct des trains grandes lignes SNCF vers le pays du Mt Blanc (sans rebroussement à Annemasse grâce au « shunt » d’Etrembières)
  • A plus long terme, cela amènerait à se rapprocher du réseau suisse CFF via le barreau Sud (Bossey -Carouge) avec la ligne RFF St Gervais les Bains-St Julien- Bellegarde (Pied du Salève) et le transfert RER vers Genève)
  • D’améliorer la circulation des trains frets des Eaux d’Evian.

Aujourd’hui, La Région Rhône Alpes, société organisatrice des transports TER, est obligée de s’aligner sur les suisses, en ce qui concerne la liaison du projet CEVA et doit investir 200 millions d’euros pour la partie française avec l’achat de 19 rames transfrontalières (15000 et 25000 volts)

La société civile, elle dénonce le gâchis financier et l’impuissance de nos élus au seul intérêt personnel, n’aurons rien rapportés de positif aux buts recherchés, en n’offrant pas de nouvelles mobilités performantes dans les décennies à venir avec le rail et concurrentielle à la voiture sur tout le territoire de la Hte Savoie.

On n’a pas investit à la hauteur des besoins présents et à venir au vue de l’explosion démographique du département. Après 30 années d’âge, le matériel SNCF sera réformé, la fréquentation restera elle, très en dessous des prévisions et on recommencera les financements matériels sans fin pour les décennies à venir.

D’où notre dénonciation (voir plus haut) d’absence de coordination et de vision à très long terme.

(*) La SNCF ne dessert plus la gare de Bonneville depuis juillet 2002, avec ses trains grandes lignes (Corail Lunéa) depuis la fin de députation de Michel Meylan en juin 2002.

 

 

 

Déjà en 2007 on se posait les bonnes questions. En 2014 la participation du CG 74 est de 65 M€

Déjà en 2007 on se posait les bonnes questions. En 2014 la participation du CG 74 est de 65 M€

Partager cet article

Repost 0
Published by Avenir Développement Transports 74 - dans Transports collectifs Hte Savoie
commenter cet article

commentaires

Vallier Bougival 11/11/2014 21:49

Ce n'est probablement pas un mensonge, tout au plus une mauvaise interprétation du projet. N'oublions pas que l'image politique d'un élus est fondamentale pour l'histoire et très égocentrique...à chacun sa pyramide du Louvre!
Si les intentions du maire sont réelles, on ne peut que s'en réjouir, alors pourquoi pas!. Quelles garanties de dessertes? Quelles connections, fréquences prévues par le maire?
4 M€, c'est un 1 an de boulot pour 3 entreprises locales. On a besoin des collectivités pour les TPE PME locales. Restera les objectifs fonctionnels et la rentabilité.
La construction du pole pourra être une offre nouvelle, une motivation concrète pour des futurs usagers. Il faut rêver. Sinon il faudra faire des frets des groupies parisiennes de Sa Majesté. Et il y en a !

Laurent Paris 05/11/2014 10:24

Des investissements "lourds" sans fin, sans cohérence, qui coutent chers à la collectivité, à nos impôts. L'AGFUT avait pensé, débattu pendant 10 ans au renforcement, au cadencement, de la ligne SNCF de la vallée de l'Arve pour désengorger la circulation quotidienne. Son action citoyenne a été portée puis laissée tel un feu follet sous la poussée des Borreliste. La solution d'un PPA laissant dans l'ombre les solutions concrètes était tellement plus marketing! Les politiques retiendront pour leur ville (et pour eux) le seul intérêt d'être logoté CEVA made in Swiss. Mais c'est se soumettre au dictat de la basse vallée et des financeurs Suisse. Le CEVA est Suisse et pour Geneve. La vallée de l'Arve, véritable colonne vertébrale du transport domicile-travail et du flux des populations actives sera désertée à force de faiblesse de nos politiciens nombrilistes.
Restera sur la pierre gravée, la réalisation du pole multimodal de Bonneville de la période Sadierriste. Un jour des défenseurs s'opposeront a la destruction de l'œuvre comme ceux qui tentent de faire valoir la sauvegarde du patrimoine culturel de la période Sarde. Doux rêve bienveillant d'un RER comme dans la grande mégalopole de Londres où les trains circulent loin dans la banlieue à une vitesse normalement rapide!
La neutralité politique est un euphémisme qui dépasse la raison. Le lobbying des sociétés d'autoroute et autres, est comme le chant des sirènes, il fait disparaître très vite l'efficience des actions politiques. On entend la relève tonner au loin....

achat de kamas 14/10/2014 10:33

Merci très beaucoup pour cet extrait de littérature. Sympa.

Présentation

  • : Avenir Transports Hte Savoie
  • Avenir Transports Hte Savoie
  • : Collectif de propositions et réflexions sur les transports en communs
  • Contact

Recherche