Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 décembre 2014 3 24 /12 /décembre /2014 16:22

La CCFG va débourser 500 000 € pour des « prunes »

Tous les experts s’accordent de dire que la liaison CEVA (Cornavin, Eaux-Vives, Annemasse) n’aura aucune conséquence sur les temps de déplacement du TER en Hte Savoie (Evian-St Gervais-Annecy).

La liaison sert uniquement à raccorder deux réseaux RFF et CFF en gare d’Annemasse.

Les élus français en manquent de raisonnement.

La CCFG se fait rouler dans la farine pour payer le CEVA. Mr Benoit DESCOURVIERES chef des projets et d’investissements RFF assure des mensonges par la pression sur la manne financière à boucler le budget du Ceva France.

Il assure des améliorations des temps de trajet. A ce jour rien n’est construit (génie civile et ferroviaire), les essais homologations ne sont pas commencés, ce qui en donne aucune référence officielle sur des temps de trajets améliorés.

Le 24/12/14

Le CEVA ne passera pas par Bonneville !

Une certaine vérité à dire aux usagers transfrontaliers de la Hte Savoie que l’appellation CEVA « Cornavin, Eaux Vives, Annemasse » n’est qu’une liaison ferroviaire des CFF entre la gare de Genève Cornavin CFF et la gare d’Annemasse SNCF. C’est loin d’être un l'appellation d'un train qui desservira la gare de Bonneville, comme toutes les autres gares de la Hte Savoie sauf Annemasse.

A l’ouverture de cette liaison en 2018, les temps de déplacements eux seront idem que l’on connaissait avant 2012 entre Bonneville et Genève Eaux Vives par la ligne RFF y compris le tram TPG vers Cornavin CFF. Nous avons toujours avancé que la liaison CEVA donnait l'avantage pour les villes de Genève et d’Annemasse. Puisque c’est bien Genève et le Canton qui ont décidé ce projet d’une construction dans ce sens, sans concertation avec la France.

Nous avons toujours largement dénoncé le manque d’intérêt dans cet investissement pour diminuer les temps de trajets, depuis St Gervais, en souhaitant d’avoir des liaisons directes pour être en concurrence avec l’A40.

Aujourd’hui et demain, qui veut s’aventurer depuis Bonneville à passer 2h30 à 3 heures par jour sur un trajet en DT en TER et le RER-CEVA. De notre expérience, il n’y a pas foule actuellement, l’offre aujourd’hui ne propose pas de transport direct, en plus elle sera rarissime sans diminution de temps de trajet. Elle restera intéressante uniquement si vous travaillez dans la périphérie de la halte du RER.

 

Les paramètres DT (domicile- travail) Bonneville-Genève

Pour un trajet DT, les paramètres de déplacement comportent le trajet de votre domicile pour vous rendre au pôle gare, le stationnement de votre véhicule (3’ à 6’), l’attente du train, le trajet du train (60’) avec le rebroussement d’Annemasse (Voir éventuel un changement pour utiliser le RER-CEVA), comporte la rupture de charge à l’arrivée gare de Cornavin CFF, éventuellement  reprendre un nouveau mode de déplacement (TPG), plus une attente de la correspondance pour rejoindre son poste de travail, sans compter le retour du soir.

 

L'A40 concurentielle:

L’autoroute A 40 sur l’entrée SUD et Ouest de Bonneville offre de meilleures prestations, puisque les panneaux d’informations proposent en temps de trajets réel de 20’ pour rejoindre Bardonnex, même avec 15 minutes de bouchon, le frontalier est gagnant.

Aux mieux on peut encourager le Co voiturage, ou la ligne autoroutière Transalis T74, directe, pour un temps idem au train,  mais celle-ci risque en 2018 d’être sabotée par l’état de Genève, soit disant qu’elle est en concurrence à la liaison CEVA. (Un faux  procès pour le pôle de Findrol)

Lien : http://agfut-dtc.74.over-blog.com/lignes-transalis-t71-t72-t73-t74

 

Le TER sera toujours d’actualité, pour la vallée de l’Arve. Le cadencement lui, est prévu dans un plein régime à l’ouverture de la liaison CEVA, soit 2 TER par heure seulement en heure de pointe et par axe.

 

Tram-train en vallée de l'Arve.!

La Hte Savoie et la vallée de l’Arve particulièrement souhaitent posséder un transport collectif transfrontalier (TCT) compétitif de part et d’autre de la frontière pour en diminuer les flux de véhicules dans les deux sens. Elles veulent connaitre l’expansion de son réseau en doublant le réseau ferroviaire dans les prochaines décennies avec la mise en place d’un RER (Tram train) en trouvant des alternatives. Il ne faut pas perdre de vue que nous serons toujours face à la démographie (1.2%) par année, sur l'agglo de la vallée de l'Arve mitée de 275 000 habitants en tenant compte de la lutte contre la pollution, principalement par les déplacements des véhicules particuliers.

Nous dirons selon nos études que le train reste le moins onéreux, le plus convivial pour y travailler, mais mieux s’armer de patience pour les dysfonctionnements du service public.

Lien : mobilité TER St Gervais –Genève « la galère »

http://agfut-dtc.74.over-blog.com/2014/01/mobilit%C3%A9-ter-st-gervais-%E2%80%93-gen%C3%A8ve-%C2%AB-la-gal%C3%A8re-%C2%BB.html

 

Les chiffres présentés dans l’article de la presse locale, sont d’un intérêt communautaire à vendre de l’immobilier, à ce que les frontaliers viennent s’installent dans leurs villes. Puisque à la vente des appartements, le réseau des transports FVG y est joint.

Les TCT resterons du problème de Genève, puisque eux seuls en déterminent l'accès et les destinations.

La SNCF-TER-RA quant à elle, n’a pas encore commandée le matériel pour le RER -CEVA et  les TER pour  2018 qui sera subventionné par la Région Rhône-Alpes.

Amancy le 21/01/14

Le CEVA ne passera pas par Bonneville !

Partager cet article

Repost 0
Published by Avenir Développement Transports 74 ( ADT 74) - dans CEVA (Cornavin Eaux Vives Annemasse)
commenter cet article

commentaires

Internaute 04/11/2014 17:11

Des investissements "lourds" sans fin, sans cohérence, qui coutent chers à la collectivité, à nos impôts. L'AGFUT avait pensé, débattu pendant 10 ans au renforcement, au cadencement, de la ligne SNCF de la vallée de l'Arve pour désengorger la circulation quotidienne. Son action citoyenne a été portée puis laissée tel un feu follet sous la poussée des Borreliste. La solution d'un PPA laissant dans l'ombre les solutions concrètes était tellement plus marketing! Les politiques retiendront pour leur ville (et pour eux) le seul intérêt d'être logoté CEVA made in Swiss. Mais c'est se soumettre au dictat de la basse vallée et des financeurs Suisse. Le CEVA est Suisse et pour Geneve. La vallée de l'Arve, véritable colonne vertébrale du transport domicile-travail et du flux des populations actives sera désertée à force de faiblesse de nos politiciens nombrilistes.
Restera sur la pierre gravée, la réalisation du pole multimodal de Bonneville de la période Sadierriste. Un jour des défenseurs s'opposeront a la destruction de l'œuvre comme ceux qui tentent de faire valoir la sauvegarde du patrimoine culturel de la période Sarde. Doux rêve bienveillant d'un RER comme dans la grande mégalopole de Londres où les trains circulent loin dans la banlieue à une vitesse normalement rapide!
La neutralité politique est un euphémisme qui dépasse la raison. Le lobbying des sociétés d'autoroute et autres, est comme le chant des sirènes, il fait disparaître très vite l'efficience des actions politiques. On entend la relève tonner au loin....

Présentation

  • : Avenir Transports Hte Savoie
  • Avenir Transports Hte Savoie
  • : Collectif de propositions et réflexions sur les transports en communs
  • Contact

Recherche